DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Oscars 2021 : quels acteurs et actrices ont crevé l'écran ?

euronews_icons_loading
Oscars 2021 : quels acteurs et actrices ont crevé l'écran ?
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'édition des Oscars 2021 bat des records en matière de diversité, conséquence la récente réforme de l'Académie. Six ans après, la campagne #OscarsSoWhite de 2015 a eu des effets sur la sur-représentation des acteurs blancs. Tour d'horizon des acteurs et actrices favoris de cette 93ème édition.

Meilleure actrice dans un rôle principal

On commence avec Viola Davis, en quête d'une seconde statuette dans la peau d'une chanteuse de blues dans "Le blues de Ma Rainey", sorti sur Netlfix l'an dernier.

Autre favorite pour un autre rôle de diva du Blues : Andra Day, qui a déjà eu le Golden Globes pour son rôle dans "Billie Holiday, une affaire d'État". Elle y incarne la légende du jazz persécutée par le FBI, prêt à tout et surtout user de ses faiblesses pour l'arrêter de chanter.

Un premier grand rôle et déjà nominée : Vanessa Kirby, qui jouait la princesse Margareth dans "The Crown", campe une mère endeuillé dans "Pieces of a Woman", à retrouver sur Netflix. Elle a été récompensée à Venise pour ce rôle, rappelle Le Figaro.

Frances McDormand a déjà gagné la catégorie à deux reprises : pour "Fargo" et "Three Billboards, les panneaux de la vengeance". Elle est sélectionnée cette fois pour son rôle de femme ruinée par la crise de 2008, dans le roadmovie "Nomadland".

Carey Mulligan est la dernière nominée de la catégorie.Dans "Promising Young Woman", elle est une héroïne féministe qui chasse les prédateurs sexuels la nuit.

Meilleur acteur dans un rôle principal

Dans la catégorie meilleur acteur, on retrouve Riz Ahmed, pour son rôle dans "Sounds of metal". Ruben, un artiste marginal devient sourd et plonge dans la dépression. Le Britannique est le premier acteur musulman à être nominé dans la catégorie.

L'acteur Chadwick Boseman pourrait être récompensé à titre posthume. L'acteur est décédé en août dernier d'un cancer. Le trompettiste qu'il interprête dans "Le Blues de Ma Rainey" est son dernier rôle, et peut être le plus beau.

Anthony Hopkins revient avec son rôle dans "The Father", une adaptation par Florian Zeller de sa pièce "Le Père". Un vieil homme atteint de la maladie d’Alzheimer reçoit la mystérieuse visite d'un étranger prétendant être le mari de sa fille. Un beau questionnement sur le temps.

Il y aura bien sûr Gary Oldman, nominé pour "Mank", de David Fincher. Comme le remarque Le Figaro, cethabitué des rôles de méchants est cette fois un personnage honorable : il joue le scénariste de Citizen Kane, l'un des plus grands films de tous les temps.

Steve Yeun est aussi dans la course à la statuette de meilleur acteur, pour "Minari". L'acteur natif de Corée mais ayant grandi aux Etats-Unis incarne justement un père de famille coréen qui s'implante dans l'Arkansas des années 1980.

Verdict dimanche soir à Los Angeles !