Les dépouilles des 3 Européens tués au Burkina ont été rapatriées en Espagne

Les cercueils des trois Européens tués au Burkina sont arrivés en Espagne le 30/04/2021.
Les cercueils des trois Européens tués au Burkina sont arrivés en Espagne le 30/04/2021. Tous droits réservés Andrea Comas/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les 2 Espagnols et l'Irlandais ont été tués en début de semaine dans l'est du pays. Leur convoi avait été attaqué par des hommes armés.

PUBLICITÉ

Les dépouilles des 3 Européens tués au Burkina ont été rapatriés en Espagne. Les 2 Espagnols et l'Irlandais ont été tués en début de semaine dans l'est du pays. Leur convoi avait été attaqué par des hommes armés.

Les dépouilles des trois Européens tués au Burkina Faso sont arrivées ce vendredi matin en Espagne.

L'avion qui les transportait depuis Ouagadougou s'est posé sur une base militaire près de Madrid.

Les ministres espagnoles de la Défense et des Affaires étrangères étaient présentes pour accueillir les dépouilles de ces trois hommes, deux Espagnols et un Irlandais, assassinés en début de semaine.

Nous ferons tout notre possible pour coopérer avec les autorités burkinabé pour clarifier et identifier les auteurs de ces actes odieux. La lutte contre le terrorisme dans ces zones ne s'arrêtera pas, nous serons implacables.
Margarita Robles
ministre espagnole de la Défense

Les deux journalistes espagnols réalisaient un documentaire sur le braconnage.

L'Irlandais qui les accompagnait était responsable d'une ONG de protection de la faune sauvage.

Les trois hommes faisaient partie d'une patrouille anti-braconnage composée de garde-forestiers et de militaires burkinabè.

Leur convoi a été attaqué par des hommes armés, et les trois Européens, pris en otage ont été exécutés.

Un soldat burkinabè est toujours porté disparu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Europe : la France et l'Espagne ont rendu hommage aux victimes du terrorisme

La Pologne exige des explications de la Russie concernant la violation de son espace aérien

Attentat près de Moscou : au moins 137 morts, le groupe État islamique revendique l'attaque