DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Royaume-Uni : après le Brexit et le Covid-19, le secteur de la restauration en manque de personnel

euronews_icons_loading
Royaume-Uni : après le Brexit et le Covid-19, le secteur de la restauration en manque de personnel
Tous droits réservés  Alberto Pezzali/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le secteur de la restauration britannique se remet progressivement en marche, trois semaines après la réouverture partielle des commerces.

De nombreux travailleurs sont partis

Mais, entre la crise sanitaire et le Brexit, les bars et restaurants ont vu partir de nombreux travailleurs.

"Beaucoup de gens sont partis principalement à cause du Brexit, souligne Davide Orazi, gérant d'un café à Londres. Ils ne se sentaient plus les bienvenus ici et le Covid n'a rien arrangé."

Asma Khan gère un restaurant indien dans le quartier de Covent Garden. Elle fait face aujourd'hui à la pénurie de main d’œuvre : "Quelque part, nous méritons cette situation car lorsque les choses allaient bien, on ne s'est pas préoccupé du personnel." Asma estime que le Royaume-Uni doit améliorer les normes du travail pour inciter la main d’œuvre perdue à revenir : _"Prétendre que ces travailleurs n'existent pas, qu'ils ne sont pas au cœur de la restauration, est tellement faux. Peut-être devrions nous créer un syndicat", dit-elle.
_

Redonner de la valeur au travail

Luke Hanrahan est le correspondant d'euronews à Londres : "Malgré une vague de pertes d'emplois, et des milliers de travailleurs perdus dans le secteur de la restauration au Royaume-Uni, les bars et restaurants ont toujours du mal à trouver du personnel. Mais pas celui-ci."

Dans ce restaurant du quartier de Soho, la grande majorité du personnel est européen : Michael est originaire du Pays basque et Steve de Saint-Étienne. Le gérant a su garder son personnel, en mettant en valeur son travail et ses compétences : "La clé, c'est de traiter le personnel de manière équitable et de garantir les emplois, souligne Richard Gladwin, le gérant du restaurant. Au lieu de payer à l'heure avec des contrats précaires, j'ai préféré avoir des managers. J'ai donc un manager pour le service, un manager pour le vin. Le fait d'être manager, fait passer le travail d'un emploi occasionnel à un emploi stable où l'on se dit : je fais carrière !"

Selon les statistiques officielles, fin 2020, le Royaume-Uni avait perdu sur un an près d'un million de résidents non-britanniques. Pour le secteur de la restauration, la crise sanitaire associée à la période post-brexit, génère beaucoup d'incertitude. Quant aux clients, ils ont au moins retrouvé le plaisir de boire un verre en terrasses.