DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Ceuta : 8 000 personnes sont arrivées depuis lundi, 4 000 renvoyées au Maroc

L'arrivée de milliers de migrants menace de submerger l'enclave espagnole de Ceuta alors même que l'Espagne déployait son armée à la frontière avec le Maroc.

L'armée a expulsé près de la moitié des milliers de personnes qui ont sauté des barrières ou nagé sur le sol européen.

L'afflux soudain de migrants a provoqué une crise humanitaire à Ceuta, ville espagnole de 85 000 habitants située en Afrique du Nord, au bord de la mer Méditerranée, et séparée du Maroc par une double clôture.

Ceuta et Melilla, seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique, sont régulièrement le théâtre de tentatives d'entrées de migrants, mais la marée humaine de lundi est sans précédent.