This content is not available in your region

Le vaccin allemand CureVac patine : une efficacité à 47% seulement

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Le laboratoire allemand CureVac
Le laboratoire allemand CureVac   -   Tous droits réservés  AFP

Un revers pour le vaccin CureVac. Le vaccin allemand dont Bruxelles avait pré-commandé des millions de doses n'est pas assez efficace. A peine 47%, c'est en dessous du seuil requis de 50%. Le laboratoire explique cet échec avec l'apparition des variants. Mais ce n'est pas la seule cause du revers. La formulation choisie, et notamment son dosage plus faible de 12 microgrammes, pourrait être un facteur.

"Je ne pense pas que ce soit fichu, réagit Peter Kremsner, chef d'étude à l'hôpital universitaire de Tübingen. Que l'approbation ait lieu ou non, ce n'est pas nous qui en décidons, ni la société CureVac, mais l'autorité européenne d'approbation. 47%, et si cela reste ainsi -ce n'est pas l'analyse finale, mais une analyse intermédiaire- n'est pas tout à fait suffisant. L'OMS a donné une marge de 50 %. Eh bien, cela ne semble pas bon alors. Peut-être que ça va s'améliorer un peu. Il y a de l'espoir, mais le vaccin ne se rapprochera pas du vaccin BioNTech ou Moderna en termes d'efficacité."

Surplus en Roumanie

En Roumanie, on a trop de vaccins : le pays va vendre ou donner les doses qu'il a en "surplus", et annuler les commandes en cours.

En cause, la réticence de la population. Moins d'un quart des Roumains ont reçu deux doses.

"En ce moment, nous avons un stock d'environ 2 millions de doses d'AstraZeneca, nous avons aussi un stock de doses Pfizer, mais pour les doses AstraZeneca, nous avons un calendrier, une date d'expiration", prévient Valeriu Gheorghita, coordinateur de la campagne de vaccination de la Roumanie.

Les marins néerlandais ou sur des bateaux néerlandais prioritaires

Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui se font vacciner. C'est la chanson du moment aux Pays-Bas. Un programme de vaccination est lancé pour tous les marins, avec une seule dose Janssen, car ils rentrent rarement sur terre.

Un total d'environ 49 000 vaccins Janssen seront mis à disposition par tranches à partir de la mi-juin, ce qui signifie qu'une seule vaccination par marin suffira.