EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Confrontée au variant Delta, le ville de Sydney se reconfine pour deux semaines

Embouteillage devant un "drive test" Covid-19 à Sydney le 25 juin
Embouteillage devant un "drive test" Covid-19 à Sydney le 25 juin Tous droits réservés Dean Lewins/AAP IMAGE
Tous droits réservés Dean Lewins/AAP IMAGE
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 80 personnes ont été testées positives cette semaine à Sydney, toutes en lien avec un chauffeur qui transportait des équipages de compagnies aériennes.

PUBLICITÉ

Les rues de Sydney étaient désertes ce samedi, alors que débute un nouveau confinement de deux semaines pour endiguer le variant Delta, plus contagieux, qui se propage de manière inquiétante dans la plus grande ville d’Australie.

Une explosion des cas redoutée

Quatre quartiers étaient initialement concernés depuis vendredi minuit, avant que la mesure ne s'applique ce samedi à toute la métropole dès 18h00 heure locale.

Plus de 80 personnes ont été testées positives cette semaine, toutes en lien avec un chauffeur qui transportait les équipages des compagnies aériennes. Les autorités locales s'attendent une multiplication des cas dans les prochains jours :

"Nous constatons que tous les contacts familiaux, malheureusement, ont contracté le virus, souligne Gladys Berejiklian_,_ la Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud. La transmissibilité est au moins deux fois plus élevée que pour les variants précédents, nous devons donc nous préparer à un nombre potentiellement plus important de cas et c'est pourquoi il faut agir maintenant."

La transmissibilité est au moins deux fois plus élevée que pour les variants précédents.
Gladys Berejiklian
Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud

Un coup dur pour les habitants

Ce nouveau confinement est un coup dur pour les habitants et les commerçants de Sydney qui avaient repris une vie normale :

"Aujourd'hui, j'ai l'impression de prendre un autre coup sur la tête pendant pendant qu'on se relève lentement. Donc, oui c'est plutôt déprimant", souligne Chris Kriketos, boulanger.

C'est plutôt déprimant.
Un boulanger

Pendant deux semaines, les habitants de Sydney ne pourront sortir de chez eux que pour des besoins de première nécessité ou par aller travailler. Par ailleurs, toute personne en Australie s'étant rendue depuis lundi à Sydney doit observer une période de quarantaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : rebond épidémique, l'OMS appelle à la vigilance

Australie : des bâtiments rongés par les flammes dans le centre de Sydney

Australie : violent incendie près de la gare centrale de Sydney