DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Espagne sous le choc d'un meurtre présumé homophobe

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
L'Espagne sous le choc d'un meurtre présumé homophobe
Tous droits réservés  AP Photo/Bernat Armangue
Taille du texte Aa Aa

Le drapeau arc-en-ciel brandi sur la Puerta del Sol. Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi soir sur la place emblématique de Madrid pour dénoncer un meurtre présumé homophobe.

Le week-end dernier, Samuel, infirmier auxillaire de 24 ans, a été passé à tabac à la sortie d'une boîte de nuit de la Corogne dans le nord-ouest de l'Espagne. Retrouvé inconscient, les secours ne sont pas parvenus à le sauver. Les manifestants ont répondu à l'appel de collectifs LGBT+, dont le Movimiento Marika de Madrid.

"Nous avons appelé à ce rassemblement en réponse au meurtre de Samuel parce qu'il était homosexuel. C'est ce que nous répétons : Samuel a été tué parce que c'était une "pédale". Nous sommes insultés, nous subissons des violences parce que nous sommes homo, queer, parce que nous sommes considérés comme bizarre, hors norme", explique Andri un des porte-parole du mouvement.

D'autres manifestations ont également eu lieu dans plusieurs villes notamment à La Corogne. Le gouvernement espagnol a promis de faire toute la lumière sur ce crime affirmant qu'aucune piste n'était écartée.