DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccin Covid : la France et l'Allemagne ont lancé leur campagne pour une troisième dose

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Vaccin Covid : la France et l'Allemagne ont lancé leur campagne pour une troisième dose
Tous droits réservés  Darko Vojinovic/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Jamais deux sans trois. En Allemagne, après la Bavière, le land de Baden-Württemberg a lancé à son tour la campagne pour une troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Elle vise les plus âgés, les patients, les immunodéprimés et les résidents des maisons de retraite. D'autres Länders doivent suivre. "Ma femme a développé très peu d'anticorps, il est donc urgent de faire quelque chose", explique cet habitant de Stuttgart.

Ces Länders allemands ont donc fait fi des critiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui juge cette campagne de rappel prématurée."Certains pays distribuent des doses de rappel à des personnes entièrement vaccinées alors que des millions de personnes dans le monde n'ont même pas reçu leur première dose", a taclé Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

"C'est pourquoi j'ai appelé à un moratoire sur les troisièmes doses, au moins jusqu'à la fin de ce mois, pour permettre aux pays les plus mal en point de rattraper leur retard", a-t-il ajouté.

La France a aussi lancé sa campagne de rappel en ciblant les plus à risque : les plus de 80 ans, les immunodéprimés, et des personnes fragiles comme les patients dialysés ou en cours de traitement pour un cancer.

Mais il faut compter un délai de 6 mois après la précédente injection. Se refaire vacciner tous les six mois, certains n'y voient pas d'inconvénient. "__Quand on voit les hospitalisations et les dégâts que cela fait, à court et à long terme, qu'est-ce qu'une piqûre tous les ans ou tous les 6 mois ?", glisseLucien Slama, 90 ans, chercheur à la retraite.

Une troisième dose jugée nécessaire car après quelques mois, le vaccin donne des signes d'affaiblissement, notamment face au variant Delta.

En France, la campagne sera élargie dans les prochaines semaines aux plus de 65 ans, ainsi qu'aux personnes souffrant d'obésité ou de diabète. Une campagne doit spécifiquement cibler les Ehpad à compter du 11 septembre. Au total, 18 millions de Français seront concernés.