DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bataille judiciaire pour la garde d'Eitan, 6 ans, seul survivant d'un accident de téléphérique

Access to the comments Discussion
Par Giorgia Orlandi  & Christelle Pétrongari avec AFP
euronews_icons_loading
Bataille judiciaire pour la garde d'Eitan, 6 ans, seul survivant d'un accident de téléphérique
Tous droits réservés  Sebastian Scheiner/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

A qui sera confié la garde d'Eitan, 6 ans, seul survivant d'un accident de téléphérique survenu en mai dernier en Italie ? Pour l'instant, le garçon reste en Israël jusqu'au 8 octobre, date d'une nouvelle audience du tribunal de Tel Aviv.

Jusqu'ici, Eitan vivait en Italie avec sa tante paternelle, sa tutrice officielle, la famille maternelle qui réside en Israël avait un droit de visite. La justice italienne avait également ordonné la restitution de son passeport dont sa famille maternelle était en possession.

Mais début septembre, la justice italienne a ouvert une enquête pour enlèvement quand le grand-père maternel a emmené le garçon en Israël à bord d'un jet privé. La famille maternelle rejette les accusations d'enlèvement et affirme que les parents du garçon souhaitaient qu'il grandisse en Israël.

Selon des sources judiciaires, les deux parties pourraient se partager la tutelle d'Eitan.

Les parents d'Eitan Biran, ainsi que son petit frère et deux autres membres de la famille, font partie des 14 personnes à avoir péri dans la chute d'un téléphérique survenue le 23 mai à Stresa, une station balnéaire du Piémont sur les rives du lac Majeur en Italie.

Eitan, qui avait été grièvement blessé, avait été confié à sa tante paternelle par un tribunal italien, tandis que la famille de sa mère, qui réside en Israël, avait un droit de visite.

Les parents d'Eitan, Amit Biran, 30 ans, et Tal Peleg, 27 ans, vivaient depuis plusieurs années en Italie où Amit était étudiant en médecine.

"Ce n'est que le début d'une longue bataille pour la garde d'Eitan, le seul survivant de l'accident du téléphérique de Mottarone explique notre correspondante à Rome, Giorgia Orlandi. Le procès marque également le début d'un long processus pour décider de l'avenir du garçon de 6 ans. En plus de la question de sa garde , des discussions sur l'indemnisation de l'unique survivant de la tragédie suivront. Entre-temps, l'affaire a eu des conséquences néfastes sur le bien-être psychologique de l'enfant, il recevrait actuellement des soins psychologiques et médicaux dans un hôpital de la banlieue de Tel Aviv."