DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Paris réduit le nombre de visas pour les Marocains, une "décision injustifiée" pour Rabat

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Paris réduit le nombre de visas pour les Marocains, une "décision injustifiée" pour Rabat
Tous droits réservés  Ahmed Hatem/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le Maroc déplore la récente décision de la France de réduire le nombre de visas accordés aux ressortissants du Royaume.

Pour Rabat, une décision "injustifiée"

Paris justifie cette décision par le refus des autorités marocaines de délivrer des laissez-passer consulaires et donc de freiner les expulsions de ses ressortissants en situation irrégulière sur le sol français.

"Nous considérons cette décision comme injustifiée", a déclaré le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita. "Le Maroc a toujours géré la question migratoire et le flux des personnes avec responsabilité."

Le Maroc a toujours géré la question migratoire et le flux des personnes avec responsabilité.

Paris dénonce la faible coopération marocaine sur les expulsions

Paris déplore un taux de coopération sur les laissez-passer consulaires à hauteur de 25 % sur la première moitié de l'année.

Dans les rues de Rabat, la décision française de durcir les conditions d’obtention des visas est très critiquée. Le site marocain d'information "PanoraPost" dénonce un "acte très inamical" de la France.

"Pour les Marocains, c'est une atteinte à leur liberté de déplacement, comme le stipulent les accords internationaux sur le voyage et l'itinérance entre les pays", dit ce Marocain.

Une atteinte à la liberté de déplacement des Marocains.

"Paris ne doit pas oublier tous les étudiants marocains qui partent chaque année en France pour poursuivre leurs études, sans oublier les touristes marocains, ajoute cet étudiant. La décision française pose un sérieux problème à ces deux catégories de voyageurs."

La décision française de réduire le nombre de visas ne vise pas seulement les ressortissants marocains. Sont concernés également, et pour les mêmes raisons, les ressortissants algériens et tunisiens.