This content is not available in your region

Judo : razzia nippone au Paris Grand Slam

Access to the comments Discussion
Par Cyril Collot
Judo : razzia nippone au Paris Grand Slam
Tous droits réservés  AP Photo/Lewis Joly

Le Japon a dominé les débats sur les tatamis de l'Accor Hôtel Arena de Paris-Bercy en remportant sept médailles d'or lors des deux jours de compétition. L'équipe de France boucle le week-end sans titre mais avec 14 médailles.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais les judokas français n'ont pas été récompensés. Après trois échecs samedi en finale, la France a connu dimanche deux nouvelles désillusions au moment d'aller chercher la médaille d'or.

Chez les plus de 78 kg, Léa Fontainea été battue au golden score par l'Israélienne Raz Hershko après avoir concédée une troisième pénalité. Son compatriote, Cyrille Maret n'a pu faire mieux chez les plus de 100 kg. Le trentenaire avait pourtant démarré très fort son dernier combat face au Russe Inal Tasoevmais il a rendu les armes sur ippon.

Devant son public de Paris, la délégation française achève tout de même le rendez-vous avec une jolie moisson de 14 médailles, 5 en argent et 9 en bronze.

Japon repart avec 11 médailles dont 7 en or

Le Japon est du coup le grand gagnant de cette 50e édition du Paris Grand Slam. Les Nippons repartent de la capitale française avec 11 médailles dont 7 en or. Ils ont enlevé dimanche trois nouveaux titres : Saki Niizoe s'est imposée chez les moins de 70 kg face à la Croate Barbara Matic alors que Takeshi Sasaki (-81 kg) et Kenta Nagazawa (- 90 kg) ont disposé respectivement en finale du Géorgien Tato Grigalashvili et du Russe Khusen Khalmurzaev.

''Je n'avais jamais combattu Grigalashvili auparavant mais je savais que c'était un judoka redoutable. Je n'avais pas de stratégie spécifique, juste l'objectif de pratiquer mon judo et d'être patient. Je pense que l'on se retrouvera bientôt ', a déclaré Sasaki avec sa médaille autour du cou.

La Russie n'est pas en reste avec 5 médailles dont 3 en or : outre le sacre de Tasoev chez les plus de 100 kg, ses compatriotesArman Adamian, et Aleksandra Babintsevase sont imposés chez les moins de 100 kg et les moins de 78 kg en disposant du Roumain Ashley Gonzalez et de la Japonaise Rika Takayama.

"Je suis en pleine forme, c'est ma première médaille d'or dans une épreuve internationale de judo. Je suis très heureuse de mon parcours et fière de cette victoire finale", a lancé Babintseva après les honneurs du podium.

Le prochain Grand Chelem se déroulera du 5 au 7 novembre prochain à Bakou en Azerbaïdjan.