This content is not available in your region

Covid-19 : le retour du Pass sanitaire au Danemark

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
La première ministre danoise Mette Fredericksen expliquant le retour du Pass sanitaire, 8 novembre, Copenhague, Danemark
La première ministre danoise Mette Fredericksen expliquant le retour du Pass sanitaire, 8 novembre, Copenhague, Danemark   -   Tous droits réservés  Olafur Steinar Gestsson/Olafur Steinar Rye Gestsson

Retour en arrière toute au Danemark. Deux mois seulement après avoir abandonné les mesures contre le Covid-19, le gouvernement danois rétablit le passeport sanitaire. Malgré un taux de vaccination élevé, plus de 85% de la population de plus de 12 ans, le nombre de contamination quotidiennes dans le pays n'a cessé d'augmenter pour atteindre plus de 2 000 ces derniers jours.

Mette Frederiks, la première ministre danoise, s'inquiète de la surcharge à venir des hôpitaux déjà très éprouvés par plus d'un an et demi de pandémie :

"Les autorités sanitaires s'attendent à ce que les contaminations de Covid continuent d'augmenter dans les mois à venir, tout comme la grippe et d'autres maladies, ce qui signifient une plus grande charge pour les services de santé. Dans l'ensemble, le Conseil national de la Santé estime que la situation concernant la capacité hospitalière est nettement différente et, à bien des égards, plus préoccupante que lors des précédentes vagues épidémiques du Covid-19."

Pendant ce temps, la Suisse a lancé une campagne à grande échelle pour inciter davantage de personnes à se faire vacciner contre le Covid-19. L'événement se déroule jusqu'au 14 novembre. L'objectif est de convaincre davantage de réfractaires et d'augmenter ainsi le taux de vaccination du pays qui, avec seulement 61 % de vaccinés, est un peu à la traîne par rapport à la moyenne européenne.

En Russie, à Moscou, les gens sont retournés au travail après la levée des restrictions sanitaires, les restaurants et centres commerciaux ont rouvert après 10 jours de fermeture, mais cinq régions russes ont en revanche prolongé leur confinement pour au moins une semaine encore. Et les contrôles sont maintenus, les autorités espérant pousser les récalcitrants à la vaccination.

En France, les hospitalisations quotidiennes de malades du Covid-19 sont les plus élevées depuis le mois d'août. Le président Emmanuel Macron doit s'adresser à la nation ce soir pour la neuvième fois depuis le début de l'épidémie. Il souhaite promouvoir le rappel vaccinal face au rebond épidémique et évoquer les priorités de la fin du quinquennat.

Sources additionnelles • AP, AFP