EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les États-Unis retirent les FARC de leur liste noire des organisations terroristes

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et le Président colombien, Ivan Duque, célébrant les 5 ans de l'accord de paix avec les FARC, Bogota, 24/11/2021
Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et le Président colombien, Ivan Duque, célébrant les 5 ans de l'accord de paix avec les FARC, Bogota, 24/11/2021 Tous droits réservés Fernando Vergara/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Fernando Vergara/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cinq ans après l'accord de paix entre le gouvernement colombien et les rebelles des forces armées révolutionnaires de Colombie, une décision du département d'État américain.

PUBLICITÉ

Les États-Unis ont retiré les FARC de leur liste noire des organisations terroristes étrangères. Cela permet aux responsables américains de travailler avec les ex-rebelles des forces armées révolutionnaires de Colombie qui se sont engagés dans la vie politique.

Cette décision intervient quelques jours après que les rebelles marxistes et le gouvernement colombien ont célébré le cinquième anniversaire d'un accord de paix qui a mis fin à six décennies de violence en Colombie.

"Le département d'Etat révoque la désignation des Farc en tant qu'organisation terroriste étrangère", a déclaré le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken dans un communiqué. "A la suite d'un accord de paix de 2016 avec le gouvernement colombien, les Farc ont été officiellement dissoutes et désarmées. Elles n'existent plus en tant qu'organisation unifiée se livrant au terrorisme ou à des activités terroristes", a-t-il ajouté.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

La Russie dit avoir abattu deux hommes suspectés d'avoir fomenté des actes terroristes