EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Face au variant Omicron, de plus en plus de pays durcissent leurs conditions d'entrée

Face au variant Omicron, de plus en plus de pays durcissent leurs conditions d'entrée
Tous droits réservés Hiro Komae/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Hiro Komae/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des restrictions de voyage "injustes, punitives et inefficaces" selon le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

PUBLICITÉ

Les Etats-Unis sont le dernier pays en date a avoir détecté un cas de contaminations au variant Omicron du Covid-19. Il s'agit d'une personne originaire de Californie, et récemment revenue d'Afrique du Sud, où a été identifiée il y a une semaine la nouvelle mutation. "L'individu est en auto-isolement et tous ses proches ont été contactés. Jusqu'à présent, ils ont tous été testés négatifs. L'individu a été entièrement vacciné et a présenté des symptômes légers, qui s'améliorent à ce stade", a indiqué en conférence de presse Anthony Fauci, le conseiller médical en chef du président des Etats-Unis.

Selon des responsables sanitaires, des conditions de test plus strictes pour les voyageurs à l'arrivée, voire l'instauration d'une quarantaine, sont à l'étude dans le pays. Ces mesures pourraient être officiellement annoncées jeudi par le président américain Joe Biden. 

Le nouveau variant a été détecté dans au moins 23 autres pays, sur tous les continents. Nombre d'Etats, à l'instar des Etats-Unis, ont en conséquence durci leurs restrictions sanitaires et fermé partiellement ou totalement leurs frontières aux voyageurs étrangers, notamment ceux venus d'Afrique Austral. Des décisions critiquées par le secrétaire générale des Nations Unies, Antonio Guterres : "Avec un virus qui ne connaît aucune frontières, les restrictions de voyage qui isolent un pays ou une région ne sont pas seulement profondément injustes et punitives, elles sont inefficaces.", a t-il déclaré.

Jamais un variant du Covid-19 n'avait provoqué autant d'inquiétude depuis l'émergence de Delta, actuellement dominant et déjà très contagieux. L'OMS juge "élevée" la "probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial", même si de nombreuses inconnues demeurent : contagiosité, efficacité des vaccins existants, gravité des symptômes. Elément rassurant : à ce jour, aucun décès associé à Omicron n'a été signalé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tourisme de masse en Espagne : les îles Baléares happées vers le fond ?

Face l'hypertourisme, la ville d'Athènes réfléchit à des solutions plus durables

Le secteur hôtelier parisien fait grise mine à l'approche des Jeux Olympiques