This content is not available in your region

Italie : funérailles de David Sassoli, un moment d'unité nationale jusqu'à la présidentielle ?

Access to the comments Discussion
Par Sergio Cantone  & Olivier Péguy
euronews_icons_loading
La dépouille de David Sassoli à l'issue de la cérémonie religieuse à la basilique Santa Maria degli Angeli (Rome), le 14/01/2022
La dépouille de David Sassoli à l'issue de la cérémonie religieuse à la basilique Santa Maria degli Angeli (Rome), le 14/01/2022   -   Tous droits réservés  Gregorio Borgia/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Les funérailles du président du parlement européen, l'Italien David Sassoli, célébrées ce vendredi, ont été un moment de relative unité nationale. Est-ce que ce climat de sérénité va prévaloir jusqu'à l'élection présidentielle le 24 janvier ?

Les funérailles de David Sassoli, célébrées ce vendredi, ont été un moment de relative unité nationale. Tous ont mis de côté leurs divergences politiques, pour rendre hommage à cet ancien journaliste devenu euro-député avant d'être élu président du parlement européen.

C'était un grand président en cela qu'il était toujours attentif aux faibles, aux personnes humbles, aux fragiles. Il me semble important de rappeler la détermination avec laquelle il s'est toujours battu pour l'accueil des migrants et pour une Europe ouverte contre ceux qui voulaient plutôt l'enfermer dans des murs et des barbelés.
Piero Fassino
Député italien de centre-gauche

"Au delà des formules traditionnelles de condoléances, explique Sergio Cantone, envoyé spécial d'Euronews à Rome, ce deuil a été l'occasion, pour les leaders politiques italiens, de démontrer un attachement à l'Europe, de faire preuve de sobriété, tout en se tournant vers la prochaine élection d'un nouveau président de la République."

Il faut souhaiter qu'un climat de sérénité et de sens de l'intérêt général prévalent chez ceux qui auront la responsabilité d'élire le futur président de la République.
J'espère que tout se déroulera dans un climat de modération et d'harmonie, avec un engagement de tous en faveur du bien commun.
Gianni Letta
Conseiller de Silvio Berlusconi

La présidentielle italienne est prévue le 24 janvier. Une élection qui se déroule au suffrage indirect. Ce sont essentiellement les parlementaires qui votent pour désigner le chef de l'Etat pour un mandat de 7 ans.

L'actuel président Sergio Mattarella a fait savoir qu'il ne se représentait pas.