Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Covid-19 : plus de 460 000 nouveaux cas en 24h en France, nouveau record

Access to the comments Discussion
Par Huseyin Koyuncu  avec AFP
euronews_icons_loading
Dépistage du Covid-19 à Paris
Dépistage du Covid-19 à Paris   -   Tous droits réservés  AP

C'est un nouveau record pour la France : 464 769 nouveaux cas au Covid-19 ont été détectés sur les dernières 24 heures, selon les chiffres publiés ce mardi par Santé Publique France.

Le nombre quotidien de nouveaux cas de contaminations au Covid-19 a dépassé 300 000 en moyenne sur les sept derniers jours.

Le nombre quotidien de nouveaux cas de contaminations recensés s'élevait à 464 769 contre 102 144 la veille, selon les données publiées par Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à
309 433 cas quotidiens contre 281 965 le mardi précédent.

Sur le terrain de la vaccination, plus de 53,6 millions de personnes ont reçu au moins une injection (79,6% de la population totale) et plus de 52,3 millions ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 77,6% de la population totale). Quelque 32,4 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

OMS : la pandémie "est loin d'être terminée"

La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", a averti mardi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin.

"Omicron continue de déferler sur la planète. (...) Ne vous méprenez pas, Omicron provoque des hospitalisations et des décès, et même les cas les moins graves submergent les établissements de santé", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus en conférence de presse à Genève (Suisse).

"Cette pandémie est loin d'être terminée et compte tenu de l'incroyable croissance d'Omicron dans le monde, il est probable que de nouveaux variants vont apparaître", a-t-il ajouté.

Salvatore Di Nolfi/AP
Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMSSalvatore Di Nolfi/AP

Il s'est montré particulièrement préoccupé par le fait que de nombreux pays ont de faibles taux de vaccination contre le Covid-19.

Pas de complications pour les femmes enceintes

Des études sur des femmes enceintes ont révélé que les deux vaccins contre le Covid les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager (Pfizer, Moderna), ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

L'Agence européenne des médicaments s’est montrée critique vis-à-vis de la stratégie vaccinale qui consiste à administrer des doses de rappels rapprochées .

"Lors de l'examen des stratégies vaccinales contre Omicron et d'autres variants, les membres des autorités de réglementation, ont convenu que, d'un point de vue global, l'administration de multiples doses de rappel à intervalles rapprochés ne serait pas viable sur le long terme", a déclaré Marco Cavaleri, responsable de la stratégie en matière de vaccins à l’EMA.

Le français Novasep, choisi par Pfizer pour produire son traitement anti-covid

Pour lutter contre le virus, Pfizer compte également sur sa pilule anti-covid, le Paxlovid,

Le groupe pharmaceutique français Novasep, a annoncé ce lundi qu'il produira le principe actif de la pilule de Pfizer à compter du 3e trimestre 2022. Pfizer ambitionne de produire "jusqu'à 120 millions de boîtes dans le monde en 2022". Ce traitement permet de réduire de 88% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque.

Vaccination dans un musée à Berlin

Mais pour l'instant, les vaccins restent l'outil le plus efficace pour la prévention. En Allemagne, alors que les débats parlementaires sur la vaccination obligatoire tardent à commencer, le musée Humboldt propose une campagne de vaccination dans le célèbre château de Berlin. Le but est d’inciter les passionnés de la culture à se faire vacciner.