PUBLICITÉ

La Manche au coeur de la crise migratoire et des tensions franco-britanniques

La Manche au coeur de la crise migratoire et des tensions franco-britanniques
Tous droits réservés Michel Spingler/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Michel Spingler/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sur l'ensemble de l'année 2021, les autorités ont recensé 52 000 tentatives de traversées, dont près de la moitié a réussi à rallier les côtes britanniques.

PUBLICITÉ

Malgré l'hiver, de nombreux migrants continuent de tenter la périlleuse traversée de la Manche pour rallier la Grande-Bretagne depuis la France.

52 000 tentatives de traversées en 2021

Sur l'ensemble de l'année 2021, les autorités britanniques et françaises ont recensé 52 000 tentatives de traversées dont près de la moitié a réussi à rallier les côtes. C'est cinq fois plus qu'en 2020.

Autre chiffre, celui des décès : 36 migrants ont péri en Manche en 2021, dont 27 lors d'un naufrage survenu le 24 novembre au large de Calais.

Et un premier décès a été enregistré en mer en 2022, celui la semaine dernière d'un exilé soudanais d'une vingtaine d'années.

Les traversées par camion en hausse

La route demeure l'autre voie utilisée par les migrants pour tenter de rejoindre le Royaume-Uni. Une pratique également extrêmement dangereuse. Le mois dernier, un jeune soudanais de 16 ans a chuté mortellement d'un camion près de Calais.

Les chauffeurs, eux, encourent une amende s'ils font transiter clandestinement des migrants, même par inadvertance. Selon la police française, les tentatives de traversées clandestines par camion sont actuellement en hausse.

Tensions entre Londres et Paris

Cette crise migratoire cristallise depuis plusieurs mois les tensions entre Emmanuel Macron et Boris Johnson. Londres accuse Paris d'utiliser ce différend pour faire pression sur le Royaume-Uni sur d'autres désaccords comme la pêche ou le Brexit.

Downing Street considère que le différend autour de la question migratoire ne sera pas résolu avant l'élection présidentielle française d'avril prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 3 000 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe sont morts en mer en 2021 selon l'ONU

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

L'Autriche veut externaliser les demandes d'asile en Afrique