Coup d'Etat militaire au Burkina Faso : le président Kaboré chassé du pouvoir

Coup d'Etat militaire au Burkina Faso : le président Kaboré chassé du pouvoir
Tous droits réservés Sophie Garcia/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Sophie Garcia/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le flou régnait ce lundi sur le sort du président Kaboré. Certaines sources affirment qu'il serait aux mains des soldats, d'autres indiquent qu'il a été exfiltré.

PUBLICITÉ

Le Burkina Faso a été le théâtre d'un coup d’État militaire qui a chassé du pouvoir le président Roch Marc Christian Kaboré. Ce dernier était contesté depuis plusieurs mois pour son incapacité à faire reculer la menace djihadiste.

Des soldats s'étaient mutinés dimanche dans plusieurs casernes, initiant ce coup de force. Un communiqué a été lu à la télévision au nom du " Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration".

"La Constitution est suspendue, le gouvernement et l'assemblée nationale sont dissouts, les frontières terrestres et aériennes sont fermées à partir de minuit et ce jusqu'à nouvel ordre. Un couvre-feu est instauré de 21h à 5h sur toute l'étendue du territoire national à compter de ce jour", a déclaré le capitaine Kader Ouedraogo.

Le flou régnait ce lundi sur le sort du président Kaboré. Certaines sources affirment qu'il serait aux mains des soldats, d'autres indiquent qu'il a été exfiltré.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée congolaise affirme avoir "déjoué un coup d'État" dimanche matin

Au Portugal, 50 ans après la révolution, les Œillets se flétrissent-ils ?

En Allemagne, 27 personnes inculpées pour un projet de coup d'État d'extrême droite