This content is not available in your region

"Partygate" : le rapport accablant, Boris Johnson se dit "désolé" et "digne de confiance"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
"Partygate" : le rapport accablant, Boris Johnson se dit "désolé" et "digne de confiance"
Tous droits réservés  Matt Dunham/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le rapport administratif sur les fêtes de Downing street et dans les locaux de la haute administration conclut à des "erreurs de leadership", de "jugement" et estime que des "leçons" doivent être tirées "immédiatement".

Le rapport interne s'est penché sur un total de seize fêtes, anniversaires et autres pots de départs organisés en plein confinement.

Douze de ces rassemblements font l'objet d'une enquête de la police.

Le Premier ministre britannique a réitéré ses excuses à la tribune du Parlement.

"Tout d'abord, je veux dire que je suis désolé, je suis désolé pour les choses que nous n'avons tout simplement pas faites correctement, et aussi désolé pour la manière dont le sujet a été traité. J'ai compris et je vais réparer."
Boris Johnson
Premier ministre britannique

De son côté, le chef de l'opposition travailliste Keir Starmer réclame la démission de Boris Johnson qu'il qualifie d'"homme sans vergogne."

"Il s'est finalement rabattu sur son excuse habituelle : c'est la faute de tout le monde sauf la sienne, eux s'en vont et lui reste, maintenant il se cache derrière une enquête criminelle conduite par la police chez lui et à son cabinet."
Keir Starmer
chef du Parti travailliste

L'enquête administrative sur les fêtes de Downing Street a été réalisée par la fonctionnaire Sue Gray et s'est penché notamment sur un anniversaire surprise organisé en l'honneur de Boris Johnson et deux rencontres réalisés la veille des funérailles du prince Philippe.