This content is not available in your region

Paris Grand Slam : Amandine Buchard remporte l'or à la maison

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Amandine Buchard remporte le tournoi de Paris chez les -52 kg
Amandine Buchard remporte le tournoi de Paris chez les -52 kg   -   Tous droits réservés  AFP

Le judo est de retour en France dans la mythique enceinte de l’Accord Hotel Arena avec le Paris Grand Slam.

Le président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer était présent aux côtés du président de la Fédération française de judo Stéphane Nomis pour la cérémonie d’ouverture du très prestigieux tournoi.

Amandine Buchard enflamme le public

La vice-championne olympique des moins de 52 kg, Amandine Buchard a enflammé le public de Bercy en remportant son tout premier tournoi de Paris.

Après un long combat, la judokate française sort victorieuse, sur waza-ari au golden score, face à la Kosovare Distria Krasniqi, la championne olympique en moins de 48 kg à Tokyo.

"Le public vous donne vraiment de la force. Parfois lors d'un combat vous avez des moments très durs, où vous ressentez la fatigue, vous sentez que c'est dur et à la fin la force dont vous avez besoin arrive du public. Et vous vous dites 'OK' ils me donnent de la force, je vais me battre pour moi, mais aussi pour eux", explique Amandine Buchard.

Elles ont reçu leur médaille des mains de Max-Hervé George, PDG d'Ultima Capital, partenaire de la Fédération internationale de judo.

"Le public parisien est vraiment unique"

Dans la catégorie des moins de 73 kg, dans une finale très tactique, le champion du monde en titre Lasha Shavdatuashvili a vaincu son adversaire japonais Soichi Hashimoto.

La victoire s’est décidée une fois de plus au golden score.

"Je tiens à remercier le public parisien qui est spécial. Ici à Paris, le public est absolument unique en son genre, parce qu’ils comprennent le judo, ils aiment le judo. Je voudrais également remercier tous les fans à travers le monde, ils me donnent beaucoup de motivation, c'est grâce à eux que je suis un judoka aussi performant", explique le judoka géorgien Lasha Shavdatuashvili.

Sa médaille lui a été remise par l'ambassadeur de la Fédération internationale de judo et la légende du tennis, Ion Tiriac.

Le judoka mongol Baskhuu Yondonperenlei a réussi l’exploit de battre en finale des moins de 66 kg, l’ancien champion du monde, le coréen An Baul.

C'est le fondateur et propriétaire de la marque de luxe Stefano Ricci qui a remis les médailles. 

Les Japonais en "or"

Dans la catégorie de moins de 48 kg, la championne du monde en titre Tsunoda Natsumi a remporté son premier titre de Grand Chelem à Paris.

Un waza-ari au début du combat, suivi d'une immobilisation vers la fin, a permis à la Japonaise de gagner le combat final contre son adversaire mongole Baasankhuu Bavuudorj.

Chez les hommes, dans la catégorie des moins de 60 kg, c’est encore un Japonais qui a remporté la médaille d’or.

Une contre-attaque, suivie d'une immobilisation, a permis à Nagayama Ryuju de se défaire de son adversaire coréen Seungbeom Jeon. Le judoka japonais a remporté ainsi son 8ème grand Chelem.

C’est la porte-parole du gouvernement hongrois Alexandra Szentkiralyi qui a remis les médailles aux gagnants.

Dans la catégorie des moins de 57 kilos chez les femmes, nous avons eu une finale 100% japonaise. Funakubo Haruka a battu au terme d'un golden score sa compatriote Tamaoki Momo.

Les médailles leur ont été remises par le président du conseil d'administration du groupe Yükselir, Yavuz Yükselir.

Dans une autre finale japonaise, c’est la jeune Nabekura Nami qui a remporté la finale dans la catégorie des moins de 63 kilos.

Avec ce combat, 4 judokas japonais ont décroché la médaille d'or lors de la première journée du Paris Grand Slam.