This content is not available in your region

Dans le tournoi WTA de Lyon, Dayana Yastremska joue et gagne pour l'Ukraine

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec Francisco Marques
euronews_icons_loading
Dans le tournoi WTA de Lyon, Dayana Yastremska joue et gagne pour l'Ukraine
Tous droits réservés  AP Photo/Andy Brownbill

Le drapeau bleu et jaune sur les épaules, Dayana Yastremska a fait une nouvelle entrée remarquée vendredi sur le court central du Palais des Sports de Gerland à Lyon. Il y a moins d'une semaine la joueuse ukrainienne fuyait Odessa avec sa sœur de 15 ans laissant ses parents seuls au pays.

"C'était très dur et douloureux parce que vous ne savez pas quand vous allez revoir vos parents" explique la joueuse de 21 ans au journaliste d'Euronews, Francisco Marques." C'est encore difficile aujourd'hui de repenser à ce moment où nous sommes montées dans le bateau pendant que nos parents restaient sur le quai. C'est très émouvant."

Quelques jours plus tard, Dayana Yastremska obtenait avec sa sœur cadette, Ivanka, une invitation pour disputer le double dans le tournoi de Lyon. Les deux ukrainiennes étaient éliminées d'entrée par la paire hispano-suisse composée de Goergina Garcia Perez et de Xenia Knoll. Mais leurs esprits étaient encore occupés par la situation critique de leur pays et l'inquiétude concernant le sort réservé à leurs parents.

"Aujourd'hui, les Russes sont à Odessa. Mon père m'a dit que cela se passait bien, que tout était sous contrôle, mais je pense qu'il dit seulement ça pour pour me rassurer."

Dayana Yastremska a réussi malgré tout à tailler sa route dans la tableau de simple du tournoi français. A Lyon, la 83e joueuse mondiale a éliminé successivement la Roumaine Ana Bogdan et l'Espagnole Cristina Busça.  

"J'étais un peu plus détendue même si je me sens encore touchée à l'intérieur. Je suis heureuse d'avoir gagné mais cela n'enlève pas ma tristesse. La victoire aujourd'hui m'a fait du bien. J'ai gagné pour mon pays et je suis fier de l'Ukraine et de notre peuple."

Après une nouvelle victoire vendredi en quarts de finale sur l'Italienne Jasmine Paolini (6-4 7-6), Dayana Yastremska jouera sa place en finale ce samedi face à la tête de série numéro 2, la Roumaine Sorana Cirstea avec toujours en tête la volonté de porter haut les couleurs de son pays.

"Je suis fière qu'ils se battent pour notre vie là-bas, pour une Ukraine libre. Un grand merci à eux, aux gens qui survivent et se battent vraiment pour le pays et pour chaque ville d'Ukraine, pour toutes les femmes et les enfants, pour que l'Ukraine soit libre. Un grand respect pour notre peuple. Ce sont des héros".