EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ukraine : Vladimir Poutine ne veut pas de zone d'exclusion aérienne

Ukraine : Vladimir Poutine ne veut pas de zone d'exclusion aérienne
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev/Sputnik
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev/Sputnik
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde, samedi, contre une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine met en garde contre une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine. Le président russe a souligné samedi qu’il considérerait comme cobelligérant tout pays tentant d'imposer une telle mesure. Lors d’une rencontre avec les employés d’Aeroflot, le maître du Kremlin a par ailleurs démenti toute volonté d'introduire la loi martiale en Russie.

"Au sujet de la loi martiale, je le répète, elle peut être déclarée en cas d'agression de l'extérieur. J'espère que cela n'arrivera pas, malgré les déclarations irresponsables de certains officiels. Nous entendons parler de la nécessité de fermer l'espace aérien au-dessus du territoire de l'Ukraine. Cela ne peut pas être fait. Il est impossible de le faire en Ukraine même, il est possible de le faire depuis un État voisin. Mais tout mouvement dans cette direction sera considéré par nous comme une participation au conflit armé."

Vladimir Poutine a ainsi réagi à la demande du président ukrainien Volodymyr Zelensky de créer une zone d’exclusion aérienne en Ukraine. Demande rejetée par l’OTAN. Autre priorité du président ukrainien, les corridors humanitaires.

"Nous faisons tout - de notre côté - pour que l'accord fonctionne. C'est l'une des principales tâches pour aujourd'hui. Voyons si nous pouvons aller plus loin dans le processus de négociation."

De son côté, le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’est rendu Pologne pour féliciter et apporter son soutien au pays qui a déjà accueilli des centaines de milliers de réfugiés ukrainiens. Washington s'apprête à fournir une aide supplémentaire pour combattre la crise humanitaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Week-end de manifestations pour soutenir l'Ukraine et appeler à la paix

Témoignage | Le calvaire des Ukrainiens qui ont dû tout quitter pour se réfugier en Pologne

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts