EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Réfugiés ukrainiens : la France s'attend à une arrivée massive dans les prochaines semaines

Un enfant ukrainien en France (9/03/2022)
Un enfant ukrainien en France (9/03/2022) Tous droits réservés Bob Edme/Copyright 2022The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Bob Edme/Copyright 2022The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près de 7 000 réfugiés ukrainiens sont déjà arrivés sur le sol français, selon des chiffres officiels publiés ce jeudi par Paris qui dit s'attendre à l'arrivée de 50 000 à 100 000 personnes dans les prochaines semaines.

PUBLICITÉ

Près de 7 000 réfugiés ukrainiens sont déjà arrivés sur le sol français, selon des chiffres officiels publiés ce jeudi par Paris.

50 000 à 100 000 réfugiés attendus

Le gouvernement français dit s'attendre à l'arrivée massive dans les prochaines semaines de 50 000 à 100 000 personnes fuyant la guerre en Ukraine.

Lyudmila et ses deux enfants viennent d'arriver à Lyon, après un voyage d'environ 30 heures en voiture.

"Je viens de Tchernivtsi. Nous sommes restés durant trois jours à la frontière avec la Roumanie et nous sommes arrivés ici ce matin à Lyon. Cet homme est venu nous chercher. Et maintenant nous sommes ici", dit Lyudmila soulagée.

Nous sommes restés durant trois jours à la frontière avec la Roumanie.
Lyudmila
Tchernivtsi

De nombreuses femmes et enfants

Comme Lyudmila, de nombreuses femmes ont fui l'Ukraine pour mettre en sécurité leurs enfants dans l'un États membres de l'Union européenne. Des familles traumatisées par cette guerre qui a bouleversé leur vie.

Alona a fui l'Ukraine avec son bébé : "Nous sommes restés quatre heures à la frontière ukrainienne et on a dû traverser à pied la frontière roumaine", raconte-t-elle.

Darina Sainciuc cordonne l'aide aux réfugiés arrivant de Siret en Roumanie, son pays d'origine. Elle parle non seulement le Roumain, mais aussi l'Ukrainien, le Russe et le Français. Son soutien est précieux pour les réfugiés "J'espère que le conflit ne durera pas longtemps et que toutes les personnes resteront en France temporairement. Il y en a beaucoup qui viennent ici pour protéger les enfants". Puis de conclure : "Si chacun aide un seul réfugié, on sauve l'Ukraine."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des centaines d'enfants ukrainiens accueillis en France

No Comment. Inondations massives en Mayenne suite à des pluies torrentielles

Trois adolescents mis en examen pour viol à caractère antisémite