Des centaines d'enfants ukrainiens accueillis en France

Kamila, 3 ans et demi vient d'arriver à Dax (Landes) avec sa maman depuis la ville d'Irpin à côté de la capitale ukrainienne Kyiv.
Kamila, 3 ans et demi vient d'arriver à Dax (Landes) avec sa maman depuis la ville d'Irpin à côté de la capitale ukrainienne Kyiv. Tous droits réservés Capture d'écran d'une vidéo EBU.
Par Camille PauvarelEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon l'UNICEF, quasiment chaque seconde, un enfant ukrainien devient un réfugié. Certains trouvent refuse en France, à l'instar de Kamila qui vient d'intégrer une école maternelle dans le sud-ouest.

PUBLICITÉ

À trois ans et demi, Kamila, a déjà eu une vie tourmentée. Avec sa mère, Lena, elle ont fui la guerre dans leur pays, l'Ukraine. Cinq jours de voyage pour échapper aux bombes qui frappent leur ville à l'ouest de Kyiv, Irpin.

Kamila et Lena sont arrivées en France et font partie des 15 000 réfugiés déjà accueillis par Paris qui prévoit d'en accueillir encore au moins 75 000 de plus.

La fillette a vite rejoint les bancs de l'école, ce qui est un immense soulagement pour sa maman. "Je suis heureuse de voir ma fille courir, jouer aller à l'école avec le sourire, témoigne Lena, Pour l'instant elles ne se comprennent pas bien avec les autres mais elle a le sourire c'est le plus grand des bonheurs _pour moi"_. L'équipe de cette école maternelle du Sud-Ouest de la France semble déterminée à faire le maximum pour que ces enfants prennent leur marque rapidement. "On a appris quelques mots d'ukrainiens pour les choses essentielles", explique la directrice de l'école maternelle de Mées.

Une initiative française nécessaire alors que l'UNICEF révèle que quasiment chaque seconde, un enfant ukrainien devient un réfugié.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : mise en place d'une plateforme pour faciliter l'accueil des réfugiés ukrainiens

Réfugiés ukrainiens : la France s'attend à une arrivée massive dans les prochaines semaines

Ukraine : le nombre de réfugiés augmente de jour en jour, ils sont déjà plus de deux millions