This content is not available in your region

Salvador : état d'urgence pour contrer la flambée de violence des gangs

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Salvador : état d'urgence pour contrer la flambée de violence des gangs
Tous droits réservés  Salvador Melendez/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

L'état d'urgence et état d’urgence maximale dans toutes les prisons ont été décrétés au Salvador. Des mesures fortes ont été prises par le président Nayib Bukele pour faire face à l'explosion de la violence des gangs à laquelle le pays est confronté.

Dans la seule journée de samedi, pas moins de 62 meurtres ont été commis. 76 au total en deux jours. La mesure d’état d’urgence validée par le Congrès limitera pendant 30 jours les garanties individuelles. Et les membres des gangs emprisonnés seront isolés. Ils "ne verront pas la lumière du jour" selon les mots du président.

Les rues de San Salvador, la capitale, sont désormais patrouillées par des policiers et des soldats équipés de gilets pare-balles et de fusils d'assaut.

"Aujourd'hui, nous avons déployé 200 membres autour des marchés, du centre historique, ainsi que de certains arrêts de bus à San Salvador", détaille Francisco López, directeur de la police municipale.

Les autorités ont également multiplié les descentes de police dans tout le pays, et notamment dans certains quartiers de la capitale contrôlés par les gangs. La police nationale a déclaré avoir capturé cinq chefs du gang Mara Salvatrucha ou MS-13, qui, selon elle, ont commandité les meurtres du week-end.