This content is not available in your region

En Afghanistan, les talibans interdisent la récolte du pavot

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
Culture du pavot en Afghanistan.
Culture du pavot en Afghanistan.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Abdul Khaliq

Les talibans au pouvoir en Afghanistan ont annoncé l'interdiction de la récolte du pavot, alors même que les agriculteurs de certaines régions du pays ont commencé à extraire de cette plante l'opium nécessaire à la fabrication de l'héroïne. Les talibans ont averti les agriculteurs que leurs récoltes seraient brûlées et qu'ils pourraient être emprisonnés s'ils poursuivaient la récolte.

Dans un Afghanistan désespérément pauvre, l'interdiction précarise encore davantage ses citoyens les plus fragiles, à un moment où le pays est en chute libre sur le plan économique.

Le décret a été annoncé par le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, lors d'une conférence de presse tenue dimanche dans la capitale, Kaboul. L'interdiction concerne également la fabrication de stupéfiants ainsi que le transport, le commerce, l'exportation et l'importation d'héroïne, de haschisch et d'alcool.

Cette interdiction rappelle le précédent régime taliban, à la fin des années 1990, lorsque le mouvement, qui prône une interprétation stricte de l'islam, avait interdit la production de pavot. À l'époque, l'interdiction avait été appliquée dans tout le pays en deux ans et, selon les Nations unies, avait largement contribué à éradiquer la production de pavot.

Record de production l'année dernière

Cependant, après l'éviction des talibans en 2001, les agriculteurs de nombreuses régions du pays ont repris la production de pavot.

Le pavot est la principale source de revenus de millions de petits agriculteurs et d'ouvriers journaliers qui peuvent gagner jusqu'à 300 dollars par mois en le récoltant et en extrayant l'opium.

Aujourd'hui, l'Afghanistan est le premier producteur mondial d'opium, malgré les milliards de dollars dépensés par la communauté internationale pendant ses 20 ans de présence en Afghanistan pour éradiquer cette drogue. En 2021, avant la prise de pouvoir par les talibans, l'Afghanistan produisait plus de 6 000 tonnes d'opium, ce qui, selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, pouvait donner 320 tonnes d'héroïne pure.

L'Afghanistan produit plus d'opium que tous les pays producteurs d'opium réunis et l'année dernière a été la sixième année consécutive de récolte record d'opium.