This content is not available in your region

Présidentielle en France : Emmanuel Macron et Marine Le Pen regardent à gauche

Access to the comments Discussion
Par Anne Devineaux  avec AFP
euronews_icons_loading
Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Emmanuel Macron et Marine Le Pen   -   Tous droits réservés  Thibault Camus/Associated Press.

Convaincre les électeurs de gauche, ce sera l'une des clefs pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans la course à la victoire pour la présidentielle en France.

A moins de deux semaines du second tour, le président-candidat multiplie les déplacements et les bains de foule. Il était ce mardi dans le Grand-Est, où il s'est affiché à la rencontre entre autre de soignants à Mulhouse.

Manque de moyens à l'hôpital, insuffisance des salaires, Emmanuel Macron est interpellé sur de nombreux sujets. Mesure emblématique de son programme, très critiquée : le recul de l'âge de la retraite à 65 ans. 

Un engagement sur lequel il se dit prêt à des concessions : "l'horizon de 65 ans comme âge légal en 2031 peut tout à fait être adapté, on peut tout à fait imaginer des clauses de revoyure", a t-il ainsi concédé.

Sa rivale d'extrême-droite a également à cœur de se montrer au plus près des Français. Marine Le Pen mise aussi sur les voix d'une partie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, le chef de la gauche radicale arrivé en troisième position. 

Elle appelle ainsi chacun à se décider sans prendre en compte les consignes de vote des candidats. "Il n'y a pas au second tour d'une élection présidentielle d'alliés ou d'adversaires. Chacun se détermine à titre personnel", a t-elle plaidé.

Faire barrage à l'extrême-droite ou au président sortant ? Tel sera la question essentielle pour une partie des électeurs le 24 avril prochain.