EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Volcan de La Palma : excursions sur les flancs du Cumbre Vieja

Des chats errent sur une route couverte de cendres près du volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les îles Canarie, 03/12/2021
Des chats errent sur une route couverte de cendres près du volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les îles Canarie, 03/12/2021 Tous droits réservés AP Photo/Emilio Morenatti
Tous droits réservés AP Photo/Emilio Morenatti
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois mois après la fin de la violente éruption du volcan sur l'île des Canaries, des itinéraires ont été aménagés pour les visiteurs

PUBLICITÉ

C'était il y a six mois, sur l'île de La Palma, dans les Canaries. Le Cumbre Vieja se réveillait crachant cendres et lave et forçant à l'évacuation de milliers d'habitants. L'éruption très médiatisée a officiellement pris fin en décembre dernier.

Depuis quelques jours, les touristes ont fait leur apparition sur les flancs du volcan de nouveau endormi. Des excursions sont organisées non loin du cratère. Des itinéraires sécurisés ont été mis en place. Les premiers visiteurs sont les habitants de l'île eux-même.

"C'est très impressionnant de voir ce que fait la nature et les destructions que cela cause. Il y avait tellement de maisons là-dessous, c'est horrible", témoigne cette femme.

"Pour moi, c'est une chance de venir ici, cela me permet de me réconcilier, d'accepter et d'apprendre à vivre avec le volcan", réagit une autre.

L'éruption a détruit plus de 900 bâtiments et dévasté l'économie de l'île. Le gouvernement de Madrid a promis une aide de plus de 200 millions d'euros. En outre, le Cumbre Vieja reste encore sous très haute surveillance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie

Papouasie-Nouvelle-Guinée : 7900 personnes évacuées de peur d'un nouvel éboulement

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus