This content is not available in your region

Réfugiés ukrainiens : franchir la barrière de la langue

Access to the comments Discussion
Par  Jaime Velázquez
euronews_icons_loading
Des réfugiés ukrainiens utilisent un guide visuel pour communiquer.
Des réfugiés ukrainiens utilisent un guide visuel pour communiquer.   -   Tous droits réservés  /Euronews

Après un très long voyage certaines familles ukrainiennes posent leurs bagages en Espagne. Elles sont soulagées car enfin loin des combats et désormais en sécurité. Elles ont traversé de nombreuses frontières avant d'arriver à destination, mais il en reste une dernière et pas des moindres, celle de la langue.

"Je suis allé chercher une famille ukrainienne à Budapest pour la ramener en Espagne. Nous avons pris l'avion tous ensemble. C'est difficile. Je parle un peu anglais, et eux aussi. Le seul moyen pour communiquer vraiment est une application sur le téléphone qui traduit l'espagnol", raconte Antonio Jerez, un Espagnol qui accueille des Ukrainiens.

Si l'anglais, l'Allemand et le français sont un peu enseignés dans les écoles, en Ukraine, on parle principalement ukrainien et russe. Il est donc difficile de communiquer en terre étrangère, sauf, peut-être si l'on possède un smartphone.

"Les Ukrainiens comptent sur les applications de traduction sur leur téléphone pour communiquer avec les populations des pays d'accueil. Mais l'intérêt pour la langue ukrainienne est en plein essor. Le nombre de personnes qui étudient l'ukrainien dans le monde grâce à des applications a augmenté de plus de 500 %", explique le correspondant d'Euronews à Madrid, Jaime Velázquez.

Ce guide est tout simplement
un gilet de sauvetage
Mario Tascón
PDG de Prodigioso Volcán

Les barrières linguistiques peuvent donner aux réfugiés un sentiment d'isolement, de désespoir et d'asocialité. Pour les aider, une agence de communication espagnole a mis au point un guide plutôt facile et gratuit.

Cet outil très visuel est notamment utilisé par la Cepaim, la Fondation pour la coexistence et la cohésion sociale en Espagne et d’autres organismes, pour aider les réfugiés à communiquer dans les centres de santé et d'urgence.

"Ce guide est tout simplement un gilet de sauvetage. Quand vous venez d'arriver, vous avez énormément de besoins. Je pense par exemple à une femme avec deux enfants. Elle est un peu déboussolée. Elle peut alors montrer le guide et dire "s'il vous plaît, aidez-nous", dit Mario Tascón, PDG de Prodigioso Volcán.

Un autre guide du même acabit est en préparation. Il sera destiné principalement aux enfants afin de les aider à s'intégrer à l'école. Pour aider les réfugiés ukrainiens, d'autres institutions proposent également des cours d'espagnol gratuits.