EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le secrétaire général de l'OTAN en visite en Finlande et en Suède

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg
Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg Tous droits réservés Manuel Balce Ceneta/Associated Press
Tous droits réservés Manuel Balce Ceneta/Associated Press
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les discussions autour de l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN se poursuivent.

PUBLICITÉ

Les discussions autour de l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN se poursuivent. Le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg est en tournée dans les deux pays. Aux côtés du président finlandais Sauli Niinistö ce dimanche, il en a profité pour faire un point d’étape.

"L'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN renforcerait encore la région nordique de notre alliance, a-t-il déclaré. Les alliés envisagent actuellement les prochaines étapes de leur cheminement vers l'OTAN. Nous devons répondre aux préoccupations de sécurité de tous les alliés, y compris les préoccupations de la Turquie concernant le groupe terroriste PKK."

Sauli Niinistö a de son côté indiqué qu'il avait été surpris par la position de la Turquie, tout en la prenant au sérieux :"Nous discutons de ce point avec l'OTAN et avec Ankara. Et nous espérons qu'à la fin, nous trouverons une solution qui satisfasse tout le monde."

En visite à Prague cette semaine , le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a réitéré ses réserves sur la candidature finlandaise et suédoise à l'OTAN. Ankara estime que les deux pays ont fait preuve d'une trop grande complaisance à l'égard du PKK et bloque toujours leur adhésion.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les manœuvres de l'Otan en mer Baltique renforcées

OTAN : efforts diplomatiques autour de l'adhésion de la Finlande et de la Suède

Recep Tayyip Erdoğan remercie Pedro Sánchez pour sa position sur Gaza