This content is not available in your region

Passés sous pavillon russe, les anciens restaurants McDo de Russie changent de nom

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le nouveau restaurant "Vkousno i totchka", à Moscou, en Russie, le 12 juin 2022
Le nouveau restaurant "Vkousno i totchka", à Moscou, en Russie, le 12 juin 2022   -   Tous droits réservés  Dmitry Serebryakov/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Les anciens restaurants en Russie du groupe McDonald's, qui avait annoncé son départ après plus de 30 ans de présence en réaction au conflit en Ukraine, ont été rebaptisés "Vkousno i totchka" (Délicieux. Point) par leur nouveau propriétaire russe.

"Le nouveau nom est 'Vkousno i totchka'", a déclaré au cours d'une conférence de presse le directeur général du groupe russe Oleg Paroïev, tandis que son propriétaire Alexandre Govor a assuré que les 51 000 ex-employés de McDonald's à travers la Russie conserveraient leur travail.

"Je suis très fier que l'honneur de développer cette entreprise m'ait été donné. Je suis ambitieux et je prévois non seulement d'ouvrir les 850 restaurants, mais aussi d'en développer de nouveaux", a-t-il ajouté.

Alexandre Govor, 62 ans, était jusqu'à présent propriétaire de restaurants McDonald's sous franchise dans plusieurs villes de Sibérie.

Le restaurant "vitrine" sous pavillon russe doit ouvrir à 12h locales (09h GMT) dimanche sur la place Pouchkine, à Moscou, mais quelques autres ont déjà ouverts, selon les agences russes. L'établissement place Pouchkine est le restaurant historique où le premier McDonald's avait ouvert en janvier 1990, un peu moins de deux ans avant l'effondrement de l'URSS.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a visité dimanche matin ce restaurant emblématique, assurant sur la messagerie Telegram que "la qualité de service resterait la même". Au total, quinze points de vente doivent ouvrir dimanche dans la capitale russe.

Oleg Paroïev a précisé que les prix des hamburgers seraient légèrement supérieurs à ceux pratiqués par la chaine américaine en raison de l'inflation en Russie, tout en assurant qu'ils resteraient "abordables".

McDonald's, qui avait fermé temporairement ses enseignes en Russie début mars, a annoncé mi-mai se retirer définitivement du pays et vendre toutes ses activités, justifiant cette décision par la nécessité de "rester inflexible" quant à ses "valeurs".