EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Victoire historique de l'extrême-droite en Italie

De g. à dr. : Silvio Berlusconi, Giorgia Meloni et Matteo Salvini
De g. à dr. : Silvio Berlusconi, Giorgia Meloni et Matteo Salvini Tous droits réservés AP photos
Tous droits réservés AP photos
Par euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti post-fasciste de Giorgia Meloni est arrivé en tête des législatives italiennes. C'est une victoire historique pour l'extrême-droite dans la péninsule. Retrouvez ici les premières tendances, les réactions et les analyses.

PUBLICITÉ

Ce qu'il faut retenir des législatives en Italie

  • Le parti post-fasciste Fratelli d'Italia est devenu le premier parti du pays. La leader de ce parti, Giorgia Meloni, est donc bien placée pour devenir la prochaine cheffe du gouvernement.
  • La coalition de droite/extrême-droite avec Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, La Ligue de Matteo Salvini et  donc Fratelli d'Italia de Georgia Meloni récolterait jusqu'à 47% des suffrages, et devrait s'assurer la majorité absolue des sièges aussi bien à la Chambre des députés qu'au Sénat.
  • La gauche emmenée par Enrico Letta (Parti démocrate) n'a pas fait mieux que 17 et 21%.
  • Le taux de participation s'élève à à 64%. C'est 10 points de moins qu'en 2018.

Pour aller plus loin

Législatives en Italie : quel mode de scrutin ?

Instabilité politique, chômage, démographie : ce qu'il faut savoir sur l'Italie avant les élections

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections en Suède : la Première ministre reconnaît la victoire du bloc droite/extrême droite

Camouflet pour le camp du président Macron, score historique de l'extrême droite

Italie : le testament de Silvio Berlusconi rendu public