EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Fake news : des chars russes dernière génération ne sont pas acheminés vers l'Ukraine

Un char russe détruit, en Ukraine.
Un char russe détruit, en Ukraine. Tous droits réservés Leo Correa / Copyright 2022 The Associated Press
Tous droits réservés Leo Correa / Copyright 2022 The Associated Press
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une vidéo montre un train transportant des chars russes dernière génération. Ces blindés sont censés être en chemin vers l'Ukraine, hors la vidéo date en fait d'octobre 2019, bien avant le conflit russo-ukrainien.

PUBLICITÉ

Alors que l'Ukraine continue de reconquérir du territoire dans sa contre-offensive, la Russie se mobilise et se prépare à renforcer ses troupes.

Le mois dernier, le président Vladimir Poutine a annoncé une mobilisation militaire partiale de 300 000 soldats. Et parallèlement à cette évolution de la guerre, la désinformation en ligne s'est propagée.

Ceci est une vidéo qui est apparue sur une page Facebook pro-russe en Afrique. Elle prétend montrer "les chars russes les plus récents et les plus dangereux" et des véhicules blindés transportés dans un train vers l'Ukraine. Elle a été regardée plus d'un million de fois et a été largement partagée en ligne sur les chaînes pro-Kremlin. Mais cette vidéo est trompeuse et elle a été filmée bien avant le début de l'invasion russe de l'Ukraine en février.

Ici dans The Cube, nous utilisons des outils open source pour savoir quand une vidéo a été publiée pour la première fois sur Internet. Et nous sommes tombés sur exactement la même vidéo sur YouTube, et comme vous pouvez le voir, elle remonte à octobre 2019.

La vidéo montrant des chars russes sur un train date en fait d'octobre 2019.

Cette séquence a été téléchargée par le ministère russe de la Défense et, selon la description, elle montre un renforcement militaire dans la région de la Sibérie occidentale, à des milliers de kilomètres de l'Ukraine.

Cette vidéo ne montre donc pas le transport de chars russes en Ukraine et elle précède le conflit.

Les services de renseignement occidentaux affirment que jusqu'à présent, malgré la mobilisation militaire partielle, ils n'ont vu aucun renforcement à grande échelle des troupes russes en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

11 000 Tchèques achètent un char d'assaut via un appel de fonds pour aider l'Ukraine

Sur le terrain en Ukraine : Kyiv s'avance dans la région de Lougansk et vers Kherson

Les forces ukrainiennes continuent de gagner du terrain à l'est