Kyiv veut le Conseil de l'Europe à ses côtés

Volodymyr Zelensky intervient au Conseil de l'Europe
Volodymyr Zelensky intervient au Conseil de l'Europe Tous droits réservés AP Photo/Jean-Francois Badias
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky demande à l'organisation de qualifier la Russie d'"Etat terroriste".

Le président ukrainien s'est adressé par vidéoconférence à l'Assemblée du Conseil de l'Europe ce jeudi. Il y a quelques jours, l'organisation a condamné les bombardements russes sur des villes ukrainiennes.

PUBLICITÉ

Volodymyr Zelensky demande la création d’un nouveau « tribunal spécial » pour traiter des crimes de guerre russes en Ukraine, dans un discours très offensif : "Ensemble, nous allons isoler la Russie. Ensemble, nous la punirons pour la terreur qu'elle a semée et nous lui ferons sentir le coût de la guerre qu'elle a lancée."

Le chef d'Etat demande également à l'assemblée de qualifier la Russie d' Etat terroriste : "la Russie n'utilise que le langage de la terreur. C'est un fait. Ce fait doit être reconnu à tous les niveaux : politiques, judiciaires, et sur le champ de bataille en Ukraine en aidant nos capacités de défense. Je suis reconnaissant envers le parlement du Conseil de l'Europe qui pourrait devenir la première organisation internationale à définir la Russie comme un État terroriste".

la Russie n'utilise que le langage de la terreur. C'est un fait.
Volodymyr Zelensky
président ukrainien

Le Conseil de l'Europe a été créé après la Seconde Guerre mondiale pour défendre les droits de l'homme et la démocratie sur le vieux continent. Moscou en était membre avant d'en être expulsé, en février dernier, après son invasion de l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Large condamnation par l'ONU des "annexions illégales" russes en Ukraine

"Je t'aime...moi non plus" : l'Ukraine demande à la France plus de canons Caesar

NoComment : Kyiv bombardée par la Russie