Grèves pour les salaires en France : le point à la mi-journée

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Les enseignants ont défilé mardi matin à Marseille pour protester contre la réforme du lycée professionnel
Les enseignants ont défilé mardi matin à Marseille pour protester contre la réforme du lycée professionnel   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/ AP.

Ils étaient plusieurs centaines à manifester dans les rues de Marseille ce mardi matin, contre la réforme des lycées professionnels. 6% des professeurs étaient en grève, un nombre qui grimpe à 22% dans les lycées professionnels, d'après le ministère de l'Éducation Nationale

Ils s'inscrivent dans le mouvement interprofessionnel de grève appelé par les syndicats. Le secteur des transports était également concerné, avec un train régional sur deux perturbé en moyenne.

Comme les salariés du secteur de l'énergie, mobilisé par exemple à Gravelines, site important du nucléaire français, ils demandent une hausse des salaires pour compenser l'inflation.

"La question des salaires est largement partagée dans tout le pays, précise le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, Aujourd'hui est une journée de grève interprofessionnelle, on voit même des grèves chez Disney par exemple. Malgré l'augmentation du SMIC, les fins de mois restent difficiles. Il faut donc une autre augmentation et le SMIC n'a pas assez augmenté".

Le départ du plus gros des 150 rassemblements part à 14 heures à Paris. Les forces de l'ordre prévoient une participation de 15 000 personnes.

Le mouvement social fait suite à une vague de blocage dans les raffineries françaises.

Dans le collimateur des grévistes se trouve la réquisition de travailleurs des raffineries mis en œuvre par le gouvernement pour mettre fin au blocage du pays. Des réquisitions qu'il entend maintenir et multiplier si nécessaire.