Cet article n'est pas disponible depuis votre région

France : explosions dans une usine pétrochimique, incendie maîtrisé

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Archives : usine pétrochimique à Jarrie, près de Grenoble - photo du 16/10/2012
Archives : usine pétrochimique à Jarrie, près de Grenoble - photo du 16/10/2012   -   Tous droits réservés  JEAN-PIERRE CLATOT/AFP   -  

Des "explosions suivies d’un incendie" se sont produites sur un site de produits chimiques près de Grenoble. Le site est classé "Seveso seuil haut". Les responsables de l'usine assurent que le sinistre avait été "maîtrisé".

"_Ce jour à 8h45, un feu d’origine électrique a entrainé quelques explosions dans l’atelier conditionnement Chlorate de sodium, suivi d’un nuage de fumée. L’incident est terminé et le PPI (_Plans particuliers d'intervention) a été levé à 10h23", selon un communiqué du groupe.

"Le confinement de la population a été levé, ainsi que toutes les mesures de coupures de circulation aux abords du site. Une équipe de surveillance est maintenue sur place",  a précisé Arkema.

"L'incident est désormais terminé, et n'a occasionné aucune victime, aucun déversement de produit ou pollution et aucune toxicité n'a été relevée. Le SDIS38 maintient sur place une équipe de surveillance. Il est donc mis fin aux consignes de confinement de la population et à toutes les mesures de coupures de circulation aux abords du site", a fait savoir la Préfecture de l'Isère.

Des internautes avaient auparavant fait état d'"explosions(s)" sur les réseaux sociaux et publié des photos montrant un épais panache de fumée.

L'usine Arkema de Jarrie est la plus importante unité de production d'eau oxygénée du groupe. Ses produits sont principalement utilisés pour le blanchiment et la désinfection, selon la page du site d'Arkema dédié à cette unité de production.