Guerre en Ukraine : la situation au 9 décembre, cartes à l'appui

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 9 décembre 2022
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 9 décembre 2022   -   Tous droits réservés  Euronews

Des responsables ukrainiens ont déclaré que les forces russes continuent à militariser la centrale nucléaire de Zaporijjia, faisant craindre que la plus grande centrale d'Europe ne soit utilisée comme base pour tirer sur le territoire ukrainien, augmentant les risques de radiations.

La compagnie nationale de production d'énergie nucléaire d'Ukraine, Energoatom a signalé que les forces russes ont transféré plusieurs systèmes de lance-roquettes multiples Grad près du réacteur numéro 6 et de la zone de stockage à sec du combustible de la centrale de Zaporijjia.

L'institut américain pour l'étude de la guerre (ISW) a fait état d'images antérieures confirmant que les forces russes ont stocké des équipements militaires, notamment des munitions, des véhicules blindés de transport de troupes, des canons antiaériens et d'autres armes sur le site de la centrale de Zaporijjia.

Ces nouveaux déploiements d'équipements militaires pourraient être une tentative de calmer les spéculations de bloggeurs nationalistes russes sur un éventuel retrait russe de la centrale Zaporijjia, ce que le Kremlin a démenti à deux reprises au cours des dix derniers jours.

Energoatom a déclaré que les forces russes prévoiraient d'utiliser les systèmes Grad pour frapper Nikopol et Marhanets, dans la région de Dnipropetrovsk, qui sont déjà des cibles quasi quotidiennes des bombardements russes.

La centrale de Zaporijjia est sous contrôle russe depuis les premiers jours de la guerre.

Bien que le risque de fusion nucléaire soit fortement réduit du fait de l'arrêt des six réacteurs, les experts estiment qu'une dangereuse émission de radiations est toujours possible.