EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ukraine : un Noël sous les bombardements

Beaucoup d'églises ont organisé une messe le 25 décembre en Ukraine
Beaucoup d'églises ont organisé une messe le 25 décembre en Ukraine Tous droits réservés DIMITAR DILKOFF/AFP
Tous droits réservés DIMITAR DILKOFF/AFP
Par EURONEWS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Premier Noël depuis le début de l'offensive russe. Le président appelle à la vigilance. Malgré les combats, beaucoup d'Ukrainiens ont voulu rompre avec les habitudes liées à la Russie et ont célébré Noël le 25 décembre au lieu du 7 janvier.

PUBLICITÉ

Une scène inhabituelle pour un 25 décembre en Ukraine. Dans certaines églises, les habitants défient les traditions liées au Kremlin. D'habitude, les chrétiens orthodoxes célèbrent Noël le 7 janvier tout comme les Russes alors cette année avec la bénédiction de leur églises locales, certains ont décidé de le célébrer le même jour que les catholiques et les protestants. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a adressé ses premiers vœux de noël en tant que chef de guerre :"Il ne reste que quelques jours avant de finir cette année. Nous devons être conscients que notre ennemi essaiera de rendre cette période sombre et difficile pour nous. La Russie a perdu tout ce qu'elle pouvait cette année. Mais elle essaie de compenser ses pertes avec la jubilation de ses propagandistes après les tirs de roquettes sur notre pays. Je sais que les ténèbres ne nous empêcheront pas de conduire les occupants vers leurs nouvelles défaites. Mais nous devons être prêts à tous les scénarios."

Dans une interview accordée à la télévision d'Etat hier, Vladimir Poutine a déclaré que son pays était prêt "à négocier des résultats acceptables" avec l'Ukraine. Le chef du Kremlin conserve sa ligne. Pour lui, c'est bien l'Ukraine qui refuse le dialogue. Le président russe, selon ses dires, protège ses citoyens et défend les intérêts nationaux. Pendant ce temps, les attaques contre l'Ukraine se poursuivent. Une alerte de raid aérien a été annoncée dans tout le pays deux fois ce dimanche. Trois missiles ont également frappé la ville de Kramatorsk dans la région partiellement occupée de Donetsk.  Les combats les plus violents se concentrent aujourd'hui autour de Bakhmut, où il est toujours impossible de dire si l'offensive russe pour récupérer la ville a pu ou non aboutir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : des coupures d'électricité dans la plupart des régions après des frappes russes

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky décrit les objectifs de Kyiv pour 2023

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts