Voitures autonomes, metaverse, santé connectée... Les incontournables du salon CES de Las Vegas

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Un homme fait la démonstration du casque de réalité virtuelle Megane X, plus léger et compact que ses concurrents.
Un homme fait la démonstration du casque de réalité virtuelle Megane X, plus léger et compact que ses concurrents.   -   Tous droits réservés  Rick Bowmer/AP

Santé connectée, Metaverse, voitures autonomes, que nous réserve le salon international de la technologie de Las Vegas dans son édition 2023 ?

Le salon international de la technologie, le CES, est de retour à Las Vegas ce jeudi après une édition virtuelle en 2021, et une version 2022 perturbée par le variant Omicron. Les organisateurs espèrent atteindre de nouveaux records cette année. Ils attendent près de 100 000 visiteurs pendant les trois jours de la convention. Un objectif qui reste modeste en comparaison avec la dernière édition pré-pandémie en 2020. Cette année-là, plus de 170 000 amateurs de nouvelles technologies avaient déambulé entre les stands.

Près de 3 000 exposants devraient être présents cette année. Au programme, les inévitables géants comme Amazon et Meta (anciennement Facebook) mais aussi de nombreux fabricants de voitures. Un hall d’exposition entier est consacré, aux près de 300 exposants du monde de l'automobile.

Les voitures sans conducteurs, une technologie presque au point

Nombreux sont ceux qui décrivent le CES comme une alternative incontournable au Mondial de l’Automobile. Une évolution logique pour des véhicules de plus en plus chargés de technologies.

Cette année une place particulièrement a été accordée aux véhicules autonomes. Déployés à la marge dans quelques villes comme San Francisco, Phoenix (Arizona), ou encore Las Vegas, les voitures sans conducteurs visent à se généraliser dans les prochaines années. Parmi les grands noms, on retrouve Waymo, le service de de moyens de transport autopilotées d’Alphabet, le groupe parent de Google, Cruise, celui de General Motors et Motional un groupe soutenu par le Sud-coréen Hyundai.

Matt York/AP
La maire de Phoenix, en Arizona sortant d'un véhicule autonome Waymo. En décembre 2022, l'aéroport de Sky Harbor a déployé un service de voitures autopilotées.Matt York/AP

En 2019, une expérimentation de voitures autonomes avait été lancée en France, sur le campus universitaire du plateau de Saclay, en région parisienne. Entre 2018 et 2019, professeurs, étudiants et habitants pouvaient tester les voitures électriques sans conducteur de Renault, le Zoe CAB. Mais Renault-Nissan sera parmi les grands absents du salon de Las Vegas cette année.

Pour Anshel Sag, analyste au cabinet de conseil spécialisé en nouvelles technologies Moor Insights and Strategy, les technologies sont encore loin d’être au point : “Ce sera un thème majeur du salon. Mais je pense que si vous regardez en 2022, une grande partie de l'industrie a vraiment réalisé que les technologies d’intelligence artificielle ne sont pas encore assez au point pour permettre à des véhicules d’être entièrement autonomes, et que certaines entreprises comme Tesla ne seront pas vraiment en mesure de le faire avant un certain temps."

Tesla, la marque de voitures électriques d’Elon Musk, a été plusieurs fois critiquée pour les risques liés à son mode de conduite autonome.

Le metaverse, un rêve toujours entretenu malgré les échecs de Meta

Énorme star de l’édition 2021 du CES, le Metaverse, cette réalité virtuelle en 3D sur lequel les internautes du monde entier pourraient se retrouver pour travailler, échanger et innover, a essuyé plusieurs échecs durant l’année 2022.

L’entreprise la plus mobilisée sur le métaverse, Meta, a perdu des centaines de milliards de dollars en bourse. Plus de 11 000 personnes ont été licenciées. Ceci, alors que l’entreprise de Mark Zuckerberg continue de dépenser 20% de son budget R&D à l'univers virtuel.

Le salon de Las Vegas accorde pourtant un espace d’exposition conséquent au “Metaverse” et à son support : le “web 3”.

La santé connectée, au cœur des préoccupations

Des oreillers pour améliorer le sommeil, des toilettes pour analyser l'urine à la maison, des hologrammes pour aider les chirurgiens : de nombreuses nouveautés présentées ce mardi en avant-première du CES, étaient destinées à prendre soin de nos corps.

Héritage, entre autres, de plus de deux ans de pandémie, la santé devrait être un thème majeur de l’évènement d’après l’analyste tech Avi Greengart : “On devrait voir des gadgets santé vraiment intéressants qui surveillent ou améliorent notre bien-être".

Parmi les innovations notables de l’édition 2022 en matière de santé, l’entreprise Bongiovi avait présenté un stéthoscope à distance. Un appareil peu cher imprimé en 3D, qui permettrait d’améliorer la qualité des téléconsultations dans des déserts médicaux. Autre innovation, l'entreprise Omron Healthcare avait présenté un appareil de mesure de tension portatif, capable de réaliser des électrocardiogrammes.

Sources additionnelles • AP, AFP