Les forces russes et le groupe Wagner s'acharnent sur Bakhmut et Soledar

Access to the comments Discussion
Par Sasha Vakulina
Sasha Vakulina, euronews, 10 janvier 2023
Sasha Vakulina, euronews, 10 janvier 2023   -   Tous droits réservés  Euronews

Les forces russes ont mené des attaques au sol sur la ligne de front dans la région de Donetsk et ont réalisé des gains autour de Soledar et de Bakhmut, selon l'Institut pour l'étude de la guerre.

Kyiv et Moscou confirment toutes les deux que des combats acharnés se déroulent dans cette région et que la situation est extrêmement difficile.

Bakhmut et la ville voisine de Soledar font l'objet d'efforts intenses de la part de Moscou qui entend progresser dans une zone où les forces russes tentent désespérément d'avancer depuis le début de l'été.

L'Ukraine renforce ses positions autour de Bakhmut dans la région orientale du Donbass après des jours d'assauts incessants des forces russes dirigées par le groupe de mercenaires Wagner.

Le contrôle de Soledar, une petite ville de 11 000 habitants avant la guerre, située à 15 km au nord-est de Bakhmut, mettrait en danger les forces ukrainiennes. Elles seraient ainsi encerclées ce qui perturberait les lignes de communication ukrainiennes et offrirait à la Russie une voie d'approche potentielle vers Bakhmut.

Selon le ministère britannique de la Défense, une partie des combats s'est concentrée sur les entrées des 200 km de galeries de la mine de sel désaffectée qui passent sous le district. Les deux camps craignent probablement qu'ils ne soient utilisés pour s'infiltrer derrière leurs lignes.

Malgré la pression accrue sur Bakhmut, il est peu probable que la Russie s'empare de la ville de manière imminente car les forces ukrainiennes maintiennent des lignes défensives stables en profondeur et contrôlent les voies d'approvisionnement.

L'Institut pour l'étude de la guerre ajoute que le chef du groupe Wagner, Yevgeny Prigozhin continue d'utiliser les succès du groupe à Soledar. Objectif : renforcer la réputation du groupe Wagner en tant que force de combat efficace.

Il entend également promouvoir le groupe Wagner comme la seule force russe en Ukraine capable d'obtenir des gains tangibles, comme l'a rapporté l'Institut pour l'étude de la guerre.