EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ukraine : le point sur la situation à Soledar et Bakhmut

Sasha Vakulina,
Sasha Vakulina, Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Sasha Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW), les forces russes n'auraient pas pris le contrôle de l'intégralité de Soledar et la ville voisine de Bakhmut serait bientôt encerclée.

PUBLICITÉ

L'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) basé à Washington rapporte que : "les forces russes se heurtent à une résistance ukrainienne concertée autour de Bakhmut. (...) La réalité du contrôle bloc par bloc du terrain à Soledar est cependant obscurcie par la nature dynamique du combat urbain, et les forces russes ont largement lutté pour réaliser des gains tactiques significatifs dans la région de Soledar pendant des mois".

L'ISW n'a par ailleurs rapporté qu'une confirmation visuelle de la présence des forces du groupe Wagner dans le centre de Soledar à partir du 10 janvier.

L'importance stratégique de Soledar est discutée, mais sa prise serait importante notamment, car elle permettrait aux forces russes de se rapprocher de la ville de Bakhmut.

La Russie pourrait utiliser l'accès au vaste réseau souterrain de tunnels des mines de sel de Soledar pour pénétrer dans le territoire contrôlé par les Ukrainiens, soit 200 km de tunnels au total, jusqu'à 300 mètres de profondeur, et de grandes salles souterraines, dont certaines sont assez grandes pour accueillir des matchs de football et des concerts symphoniques.

Le ministère britannique de la Défense a déclaré qu'il pensait que Soledar était sur le point de tomber aux mains des Russes, mais a ajouté qu'il était "peu probable" que le Kremlin prenne Bakhmut immédiatement en raison de la "stabilité des lignes de défense" ukrainiennes.

L'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) a ajouté que la prise de Soledar ne permettra pas nécessairement aux forces russes d'exercer un contrôle sur les lignes de communication terrestres ukrainiennes essentielles vers Bakhmut.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Livraisons de chars à l'Ukraine : Berlin sous pression

A Soledar, les combats font rage

Guerre en Ukraine : Kiyv prévoit de lancer une série de contre-offensives