PUBLICITÉ

Conférence de Munich sur la sécurité : Berlin presse pour accélérer le soutien militaire à l'Ukraine

Conférence de Munich pour la sécurité, le 17 février 2023
Conférence de Munich pour la sécurité, le 17 février 2023 Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky demande aux alliés "d'accélérer" le soutien à l'Ukraine : un appel lancé lors d'une intervention vidéo à la Conférence de Munich sur la sécurité.

PUBLICITÉ

Un sentiment d'urgence plane sur la Conférence de Munich sur la sécurité où une trentaine de dirigeants occidentaux sont réunis.

À presque un an du premier anniversaire de l'invasion russe de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky est intervenu pour demander que les alliés accélèrent leur soutien militaire.

"Nous avons besoin de vitesse. Vitesse pour conclure nos accords, vitesse des livraisons pour renforcer notre combat, vitesse des décisions pour limiter le potentiel russe. Il n'y a pas d'alternative à la vitesse, car c'est d'elle que dépend la vie" a fait valoir le président ukrainien.

De son côté, Olaf Scholz insiste pour que les alliés qui le peuvent fournissent au plus vite à l'Ukraine des chars de combat Leopard.

Le chancelier allemand avait été critiqué pour ses hésitations à donner son feu vert à l'envoi des chars Leopard.

Quatorze de ces chars allemands devraient être en Ukraine au plus tard à la fin du mois de mars.

La capacité de l'Ukraine à mettre en œuvre une contre-offensive dépend de l'ampleur de l'assistance militaire occidentale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plusieurs grandes manifestations en marge de la conférence de Munich sur la sécurité

Munich : "Le plus grand risque de tous est que Poutine gagne", prévient Jens Soltenberg

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni