PUBLICITÉ

Crise du coût de la vie en Europe : la hausse des prix alimentaires, la nouvelle préoccupation

Un sans-abri au Royaume-Uni
Un sans-abri au Royaume-Uni Tous droits réservés Kin Cheung/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Kin Cheung/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les prix des denrées alimentaires continuent d'augmenter en Europe, mais quelles en sont les raisons et quand cette tendance pourrait-elle s'arrêter ?

PUBLICITÉ

Les pays de l'Union européenne traversent actuellement une crise économique de grande ampleur. Si ces derniers mois, la crise énergétique a marqué les esprits, elle a laissé place à une nouvelle problématique : la crise du coût de la vie.

En février, les prix du gaz en Europe sont tombés à leur plus bas niveau depuis près de 18 mois. Mais les prix des denrées alimentaires poursuivent leur tendance à la hausse.

Euronews s'est entretenu avec Rick De Oliveira, analyste en énergie chez TELF AG pour comprendre les raisons des hausses des prix alimentaires.

"Lorsque nous parlons des prix de l'énergie par rapport au coût des denrées alimentaires, il y a un effet de décalage dont nous devons tenir compte. Les prix de l'énergie plus bas que nous connaissons actuellement doivent se traduire par des coûts de production alimentaire plus bas pour que nous puissions constater la différence de prix. Les prix que nous voyons dans les supermarchés aujourd'hui reflètent les prix de l'énergie d'il y a six mois, lorsque les aliments ont été produits", a expliqué Rick De Oliveira. 

Quand les prix vont-ils baisser ?

Les Européens se demandent surtout quand ces prix pourront baisser.

"Nous pensons que nous verrons une baisse des prix alimentaires que dans environ six mois, si les prix de l'énergie se stabilisent", a fait savoir Rick De Oliveira. 

En janvier, les prix des denrées alimentaires dans l'ensemble de l'Union européenne ont augmenté en moyenne de 18,4 %, par rapport à l'année précédente. Avec 48,2 %, la Hongrie est le pays avec la hausse la plus importante, suivie de la Lituanie (32 %) et de la Slovaquie (28,6 %). 

"Nous pensons que la confiance des consommateurs va certainement s'améliorer vers la fin de 2023, mais il faudra beaucoup plus de temps pour résoudre la crise du coût de la vie", a conclu l'analyste.

L'impact de la crise du coût de la vie est la menace la plus grave pour la communauté mondiale, selon le rapport sur les risques 2023 du Forum économique mondial.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La "guerre des subventions" entre l'Europe et les Etats-Unis

L'Europe solidaire des Ukrainiens, à l'occasion du premier anniversaire de la guerre

Guerre en Ukraine : quels pays européens accueillent le plus de réfugiés ?