PUBLICITÉ

République tchèque : des armes pour l'Ukraine financées par une campagne de crowdfunding

Le lance-roquettes RM-70 Premysl
Le lance-roquettes RM-70 Premysl Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce lance-roquettes ne fait pas partie de l'aide fournie par Prague à l'Ukraine. Il a été acheté par des particuliers dans le cadre d'une campagne de crowdfunding, un financement participatif.

PUBLICITÉ

Le lance-roquettes RM-70 Premysl fabriqué en République tchèque peut lancer jusqu'à 40 missiles en 90 secondes et se recharger très rapidement.

Son coût : plus de deux millions euros. Il ne fait pas partie de l'aide fournie par Prague à l'Ukraine, mais a été financé par des particuliers dans le cadre d'une campagne de crowdfunding, un financement participatif.

Après l'invasion russe de l'Ukraine, des Tchèques avaient commencé à envoyer des dons à l'ambassade ukrainienne, mais l'intérêt a lentement diminué pour laisser place à cette campagne.

"Nous avons commencé à faire cette campagne de crowdfunding baptisée "Un cadeau pour Poutine" afin de collecter de l'argent pour financer des armes spécifiques", souligne Martin Ondracek, directeur de la  campagne.

L'argent collecté a également permis de financer des munitions et d'autres armes de guerre.

"La cause de la souffrance humaine, c'est l'agression militaire. Or, on ne peut pas y mettre fin avec des mots, mais avec des actes", explique l'entrepreneur Dalibor Debek.

En un an, plus de 120 000 contributeurs ont donné 442 millions de couronnes, soit plus de 18 millions d'euros, pour aider l'Ukraine.

"Je suis satisfait que les gens en entendent parler, qu'ils voient que d'autres donnent de l'argent et qu'ils comprennent que les Ukrainiens ne peuvent pas affronter à mains nues une horde de soldats russes. Le soutien des médias est extrêmement utile" ajoute Dalibor Debek.

La campagne "Un cadeau pour Poutine" se poursuit avec succès. Son prochain objectif sera de financer les soins des soldats ukrainiens gravement blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

République Tchèque : Prague sur la voie de la décarbonisation

Fusillade de Prague : aveux post-mortem de l'auteur d'un double meurtre

Le groupe de Visegrad divisé sur l'aide à apporter à l'Ukraine