PUBLICITÉ

Écosse : Humza Yousaf choisi par les indépendantistes pour devenir Premier ministre

Humza Yousaf
Humza Yousaf Tous droits réservés Andrew Milligan/AP
Tous droits réservés Andrew Milligan/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Âgé de 37 ans, ce proche de Nicola Sturgeon, jusqu'ici ministre de la Santé, hérite de la délicate mission de relancer un mouvement indépendantiste en perte de vitesse.

PUBLICITÉ

Les indépendantistes écossais ont choisi lundi Humza Yousaf pour succéder à Nicola Sturgeon et devenir nouveau Premier ministre, promettant de conduire l'Ecosse vers l'indépendance dès cette génération.

Âgé de 37 ans, ce proche de Nicola Sturgeon hérite de la délicate mission de relancer un mouvement indépendantiste en perte de vitesse qui se heurte au refus obstiné de Londres d'autoriser la tenue d'un nouveau référendum.

Jusqu'alors ministre de la Santé, il devient le premier musulman à diriger un important parti politique au Royaume-Uni. Il doit être élu mardi Premier ministre par le Parlement local à Edimbourg.

"Nous serons la génération qui obtiendra l'indépendance pour l’Écosse", a lancé Humza Yousaf dans son discours, soulignant que "le peuple" écossais a "besoin de l'indépendance dès maintenant, plus que jamais".

A l'issue d'un scrutin interne déclenché par la démission surprise de Nicola Sturgeon le mois dernier après huit ans en poste, il s'impose face à la ministre des Finances Kate Forbes, aux positions conservatrices controversées, et Ash Regan, une ancienne membre du gouvernement local.

Aucun candidat n'ayant recueilli plus de 50% des suffrages dans ce scrutin où les électeurs classent les candidats par ordre de préférence, il s'est imposé au deuxième décompte, recueillant 52,1% des voix. Plus de 50 000 membres du SNP ont participé au vote, pour un corps électoral comptant un peu plus de 72 000 membres.

Le gouvernement local de l'Ecosse, territoire comptant 5,5 millions d'habitants, est compétent sur de nombreux sujets dont l'éducation, la santé et la justice. Plus largement, ce scrutin est potentiellement lourd de conséquences pour l'avenir du Royaume-Uni, dont les divisions entre ses quatre nations constitutives (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord) ont été aggravées par le Brexit.

Le gouvernement britannique rejette l'appel à l'indépendance

Le gouvernement britannique a rejeté lundi l'appel à l'indépendance lancé par Humza Yousaf.

Les Ecossais et les Britanniques dans leur ensemble veulent des responsables politiques "qui se concentrent sur les problèmes les plus importants pour eux : réduire l'inflation, traiter la crise du coût de la vie et réduire les liste d'attente" dans le système de santé, a déclaré un porte-parole du Premier ministre Rishi Sunak, ajoutant que ce dernier "se réjouit de travailler" avec Humza Yousaf.

AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ecosse : le mari de l'ex-Première ministre libéré sans poursuites

Les saumons menacés par le réchauffement climatique

L'ex-Première ministre écossaise Nicola Sturgeon clame son "innoncence" après sa garde à vue