Les crécelles en bois : une ancienne tradition de Pâques qui remonte à l'Europe médiévale

Les Tchèques renouent avec une très ancienne tradition de Pâques : celle des crécelles en bois.
Les Tchèques renouent avec une très ancienne tradition de Pâques : celle des crécelles en bois. Tous droits réservés AP Photo/Petr David Josek
Par Jiri Skacel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En République tchèque des fidèles marchent en procession du jeudi au samedi saint, armés de grandes et bruyantes crécelles, pour remplacer les cloches et annoncer l’Angélus.

PUBLICITÉ

Les Tchèques renouent avec une très ancienne tradition de Pâques : celle des crécelles en bois.
Les participants, vêtus de tenues noires et de masques blancs, défilent dans la ville de Ceske Budejovice, dans le sud du pays.

Du jeudi au samedi saint, ils marchent en procession, armés de grandes et bruyantes crécelles, pour remplacer les cloches et annoncer l’Angélus. Ce bruit si particulier a pour objectif de chasser les mauvais esprits et d’apporter joie et espoir !

C'est Vita Marsik, metteur en scène, qui a instauré cette pratique à Ceske Budejovice il y a des années. À l'époque, il était seulement accompagné d'une petite poignée d'amis. Pour lui, la semaine de la Passion est surtout un moment de méditation et de prière.

"Nous prions pour le peuple ukrainien, mais nous devrions également prier pour le peuple russe, pour les gens ordinaires, mais aussi pour leurs dirigeants, parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font", explique Vita Marsik.

"Nous sommes en colère contre ces gens (les dirigeants russes), c'est un problème complexe, même si ce n'est pas ce que les gens veulent entendre. Mais la guerre est infernale", ajoute-t-il. 

Au cours de la marche, la croix de Jésus est transportée. C’est un symbole qui dénonce les défauts humains tels que la haine, la paresse et l'envie. Cette journée si spéciale, s'achève sur la place où les crucifix sont dressés en mémoire du chemin de croix.

Cette tradition qui remonte au Moyen-Âge est également présente dans certaines communes de l'est de la France !

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cinq jours après son hospitalisation, le pape lave les pieds de détenus pour le Jeudi saint

No Comment : des œufs géants pour fêter Pâques au Chili

Le pape, sorti la veille de l'hôpital, remercie les fidèles pendant la messe des Rameaux