La Suède expulse cinq diplomates russes soupçonnés d'espionnage

Ambassade de Russie à Stockholm, en Suède.
Ambassade de Russie à Stockholm, en Suède. Tous droits réservés Janerik Henriksson/TT News Agency via AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie doit faire face depuis plusieurs semaines à diverses accusations d’espionnage en Scandinavie.

PUBLICITÉ

La Suède a annoncé mardi qu'elle expulsait cinq diplomates russes pour "activités incompatibles" avec leur statut diplomatique.

Le ministère des Affaires étrangères du pays scandinave a déclaré avoir "convoqué l'ambassadeur de Russie Viktor Tatarintsev et l'avoir informé que cinq fonctionnaires de l'ambassade de Russie en Suède sont priés de quitter le pays en raison d'activités qui ne sont pas compatibles avec la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques", a-t-il indiqué dans un communiqué sans préciser la nature de ces activités.

Cette annonce intervient la veille de la diffusion sur la télévision publique SVT d'un épisode d'une série documentaire consacré aux activités d'espionnage russe en Suède.

Interrogés dans le cadre de cette série, les renseignements suédois ont estimé qu'un diplomate russe sur trois travaillait de facto pour l'un des services de renseignement russes.

"Il s'agit de fonctionnaires dont la mission est de recueillir des informations et d'influencer un pays dans la direction souhaitée", a dit le chef du contre-espionnage Daniel Stenling à SVT.

Mi-avril, la Norvège avait annoncé l'expulsion de 15 employés de l'ambassade de Russie à Oslo soupçonnés d'espionnage.

Le cas de îles Féroé

Des médias nordiques ont également récemment révélé que des navires de pêche russes avaient accostés pendant plusieurs années dans des ports des îles Féroé, avec à leur bord des équipement radio militaires.

Les représentants des partis d'opposition danois ont exhorté le gouvernement à agir.

Les îles Féroé constituent un territoire autonome doté de son propre gouvernement mais elles font toujours partie du Danemark. Copenhague étant notamment responsable de la politique étrangère et de la défense nationale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Pologne, 14 étrangers reconnus coupables d'espionnage au profit de la Russie

Roumanie : départ de 40 diplomates et employés russes

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich maintenu en détention