PUBLICITÉ

Trois soldats israéliens tués par un "policier" égyptien à la frontière

Archives
Archives Tous droits réservés MENAHEM KAHANA/AFP or licensors
Tous droits réservés MENAHEM KAHANA/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois soldats israéliens ont été tués par balles près de la frontière égyptienne samedi par un "policier" égyptien qui a été abattu, a indiqué l'armée israélienne, un incident rare dont les circonstances sont encore floues.

PUBLICITÉ

L'armée égyptienne a indiqué de son côté qu'un "membre des forces de sécurité pourchassant des trafiquants de drogues" avait traversé un point de contrôle entre les deux pays. Selon elle, s'en est suivi un "échange de tirs avec les forces de sécurité israéliennes ayant fait trois morts côté israélien". L'Egyptien est aussi décédé lors de cet affrontement.

L'armée israélienne avait dans un premier temps annoncé la mort de deux soldats tués par balles par un "assaillant" près de la frontière égyptienne samedi matin. L'armée a ensuite annoncé un troisième soldat tué dans une fusillade à la mi-journée avec un "policier" égyptien, auteur présumé de l'attaque initiale. Recherché par les soldats, ce dernier a été abattu lors de la fusillade, toujours selon l'armée israélienne.

Chasse à l'homme

Les deux premiers soldats tués avaient commencé vendredi soir une garde à un poste de l'armée israélienne dans la zone frontalière avec l'Egypte, dans le désert du Néguev, théâtre d'incidents récurrents liés au trafic de drogue. Leurs corps ont été retrouvés samedi matin, a indiqué un porte-parole militaire.

Une traque a immédiatement été lancée pour retrouver le tueur présumé, qui a été localisé quelques heures plus tard dans la même zone, en territoire israélien. "A midi, durant les recherches, les soldats israéliens ont identifié l'assaillant en territoire israélien", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Au cours des échanges de tirs qui ont suivi, l'assaillant a été tué ainsi qu'un soldat israélien, précise le texte.

"Une enquête est menée en pleine coopération avec l'armée égyptienne", précise le texte.

Zones d'ombre

L'armée israélienne a également ouvert une enquête pour tenter d'éclaircir comment l'assaillant est parvenu à franchir la barrière de plusieurs mètres de haut qui longe cette frontière, a précisé un porte-parole militaire.

Il a ajouté que des zones d'ombre subsistaient sur les deux incidents et sur les motivations de l'assaillant. Des recherches sont en cours pour déterminer si d'autres assaillants ont réussi à pénétrer dans le territoire israélien, a-t-il dit.

L'Egypte a été le premier pays arabe à signer un traité de paix avec Israël en 1979. La frontière entre les deux pays est cependant le théâtre de tentatives régulières de contrebande de drogue, qui ont donné lieu ces dernières années à des échanges de tirs entre contrebandiers et soldats israéliens stationnés le long de la frontière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cisjordanie : 4 morts et 4 blessés dans une fusillade près d'une colonie israélienne

Guerre de gangs : cinq Arabes israéliens tués dans une fusillade

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza