PUBLICITÉ

Le Ministre des Industries stratégiques affirme que la moitié des abris de Kyiv sont inutilisables

L'intérieur d'un abris anti-aérien à Kyiv, en Ukraine
L'intérieur d'un abris anti-aérien à Kyiv, en Ukraine Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La moitié des abris de Kiev ne sont pas prêts à être utilisés, affirme le ministre des Industries stratégiques, Oleksandr Kamyshin, sur base d’une enquête menée après la mort de trois Ukrainiens.

PUBLICITÉ

Le hurlement des sirènes retentit à nouveau dans les rues de Kyiv... Les habitants se précipitent dans les abris anti-atomiques, mais dans les zones résidentielles à la périphérie de la capitale ukrainienne, ceux-ci sont se font rares...

Pour Ranva et sa famille, qui ne savent pas où se cacher, la nuit sera longue: "ici, nous avons deux murs. Donc, si les fenêtres sont touchées, nous serons protégés du verre. Mais si c'est une fusée balistique, ce sera fatal..."

Malgré la multiplication des attaques russes, les habitants de Kyiv s'efforcent de maintenir un train de vie normal.

Mais la semaine dernière, un bomabrdement a fait trois morts, dont une mère et son enfant, piégées dehors car le refuge le plus proche était fermé. Un drame qui a suscité des critiques envers les autorités locales. Selon des inspections récentes menées par le Ministère des Industries stratégiques, près d'un quart des abris anti-aériens de la ville sont verrouillés ou inutilisables.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie affirme avoir repoussé une vaste "offensive" ukrainienne, silence de Kyiv

Guerre en Ukraine : le choc à Dnipro après les frappes russes sur une zone résidentielle

Norvège : touristes russes interdits d'entrée