EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Grèce : un supporter de football grec poignardé à mort après des affrontements avec un club rival

Des experts de la police grecque recherchent des preuves devant l'OPAP Arena de l'AEK Athènes le 8 août 2023 après qu'un fan de football grec a été poignardé à mort.
Des experts de la police grecque recherchent des preuves devant l'OPAP Arena de l'AEK Athènes le 8 août 2023 après qu'un fan de football grec a été poignardé à mort. Tous droits réservés ANGELOS TZORTZINIS/AFP
Tous droits réservés ANGELOS TZORTZINIS/AFP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un supporteur de football grec a été poignardé à mort à Athènes dans la nuit de lundi à mardi. L’homme de 22 ans est décédé après de violents affrontements entre des supporters du club croate Dinamo Zagreb et des supporters de l’AEK Athènes.

PUBLICITÉ

De violents affrontements ont opposé des groupes d'ultras des deux clubs, selon la police, faisant au moins huit blessés - trois Grecs et cinq Croates - avant le match aller de la Ligue des champions qui devait se dérouler mardi soir dans le stade de l'AEK à Nea Filadelfia en banlieue d'Athènes. Depuis le drame, le match a été reporté par l'UEFA.

ANGELOS TZORTZINIS/AFP or licensors
Les gens se tiennent près d'un mémorial de fortune le 8 août 2023 à l'endroit où un fan de football grec a été poignardé à mort.ANGELOS TZORTZINIS/AFP or licensors

"De sérieux incidents ont eu lieu à l'extérieur du stade de Nea Filadelfia. Un jeune homme grec poignardé est mort", a rapporté la police qui a procédé jusqu'à mardi matin à 96 interpellations. Le jeune homme poignardé, âgé de 22 ans, a été transporté dans un hôpital athénien avant de succomber à ses blessures dans la nuit. Parmi les blessés encore à l'hôpital se trouve un mineur blessé à la tête par un jet de pierre.

Que s'est-il passé ?

Selon le ministère de la Protection des citoyens, des groupes de supporteurs des deux bords se sont affrontés près du stade, jetant des grenades étourdissantes, des pierres et des engins incendiaires et d'autres objets. Certains étaient munis de battes.

Les violences ont débuté environ une heure et demi après la fin de l'entraînement de l'équipe en visite, qui avait quitté le terrain sous escorte policière, a ajouté le ministère. Le match était prévu à 18H45 GMT mardi.

ANGELOS TZORTZINIS/AFP or licensors
Des experts de la police grecque recherchent des preuves devant l'OPAP Arena de l'AEK Athènes le 8 août 2023.ANGELOS TZORTZINIS/AFP or licensors

Une enquête a été ouverte et les personnes arrêtées doivent être entendues par le procureur mardi, selon l'agence de presse grecque Ana.

Des violences marquent fréquemment des matches de football en Grèce et, après la mort l'an dernier d'un jeune homme, le gouvernement a porté de six mois à cinq ans la peine maximale d'emprisonnement pour les supporteurs auteurs de violences.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Incendie en Alsace : "les 11 corps ont été retrouvés", annonce la vice-procureur de Colmar

Scandale à la Fédération espagnole de football : pourquoi est-il si difficile d'évincer Luis Rubiales ?

Foot : 20 millions d'amendes et exclusion de la Conference League pour La Juventus Turin